Publicité
En savoir plus

Comment dire l’intimité d’une ville, comment rendre compte du lien personnel que l’on peut entretenir avec des villes mythiques, comme Paris, comme Berlin, comme Barcelone ? C’est à travers trois expériences de fiction, deux romans et un film, que cette question sera posée dans ce Carnet nomade. Berlin et sa métamorphose, depuis la chute du mur en 1989, Berlin dont l’histoire aimante ses habitants, malgré eux, c’est ce que décrit le chanteur et écrivain Wilfried N’Sondé dans Berlinoise. Barcelone, ville traversée par une crise sans précédent, qui transforme les couleurs et l’énergie qu’on lui connaissait, Barcelone racontée à travers le regard de personnages croisés dans la rue, au café, au marché, poignées de vies et de combats quotidien, c’est la matière du roman choral de Grégoire Polet, Barcelona! Et Paris, en une errance nocturne filmée par Viviane Perelmuter dans Le vertige des possibles, un film qui s’apparente à un poème filmé, à un chant du quotidien, rêverie labyrinthique sur le temps et la ville.

Invités :

Publicité

Grégoire Polet : *Barcelona! * (Ed. Gallimard)

Wilfried N’Sondé : Berlinoise (Ed. Actes Sud)

Vivianne Perelmuter pour son film «* Le vertige des possibles* "

Références

L'équipe

Colette Fellous
Production
Vincent Decque
Réalisation
Thierry Beauchamp
Collaboration