Publicité
En savoir plus
En chemin avec  Saint-Augustin
En chemin avec Saint-Augustin

En chemin avec Saint-Augustin © Radio France

Le carnet s'ouvre sur la colline de Carthage, avec ces mots de Saint-Augustin, dans la nouvelle traduction de Frédéric Boyer qui fait se transformer le titre "Les confessions" en "Les aveux". "Où mon coeur aurait-il fui mon coeur ? Où m'enfuir de moi-même ? Où aller sans me suivre moi-même ? De la ville de Tagaste, je suis venu ainsi à Carthage. Le temps ne reste pas inactif. Son déroulement agit sur nos sens. Il opère dans l'âme d'étonnants travaux." Avec Frédéric Boyer, nous suivrons pas à pas et presque mot à mot ce grand voyage de Saint-Augustin qui l'a conduit de sa ville natale en Algérie jusqu'à Carthage, en passant par Rome, un voyage où sa pensée spirituelle s'est construite peu à peu. Avec ses fulgurances, ses tourments et ses illuminations. Lire aujourd'hui Saint-Augustin dans une langue moderne, c'est aussi le redécouvrir, le rendre moderne et plus que jamais nécessaire. Mais en empruntant un chemin de traverse, le carnet accueillera également Zéno Bianu qui nous fera partager son amour des haïkus, et cette fois des haïkus contemporains. Là encore, un régal de la langue, de la brièveté qui saisit un moment pour raconter le tout.

Publicité
Références

L'équipe

Colette Fellous
Production
Vincent Decque
Réalisation
Thierry Beauchamp
Collaboration