France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus
Volume 4
Volume 4
© Radio France

Non, il ne sera pas question seulement de Barbagallo (que vous entendez ici) ce batteur qui dans ses temps morts avec Tame Impala écrit des chansons pour lui, mais d’une grosse poignée d’auteurs méconnus, mis en avant par une collection inestimable : La Souterraine. Rien à voir avec la commune du Limousin, quoique : gardez l’idée de décentralisation et de construction en profondeur. Le volume 4 des compilations La Souterraine vient de paraître sur internet (en téléchargement libre) et ce sont encore 10 auteurs singuliers, barrés, artisans et autoproduits que la Souterraine fait entendre, il y a même des expérimentaux repérés comme Rhume.

Au départ il y a en janvier 2014 un premier numéro lancé par deux activistes indépendants (Laurent Bajon et Benjamin Caschera) qui veulent faire entendre une autre qualité de chanson francophone jamais éditée ou peu diffusée, faite par des auteurs indépendants, chez eux dans leur coin. « Ode à l’autoprod » disent-ils, c’est un peu la fête des perdants magnifiques (pour reprendre la formule de Léonard Cohen) mieux même : « une contribution à l’archéologie musicale du futur ». Avec parfois des hoquets dans la concordance des temps et des genres comme cette reprise « Oh Ma chérie » du groupe toulousain Hyperclean par une chanteuse qui se double et se détrouble : Catherine Hershey. Au delà des barrières de style musical, un français chanté, susurré, démonté ou suturé, et s’ouvre d’un coup tout un champ du possible dans le français. Peut-être parce qu’ils viennent aussi bien de Toulouse, Marseille ou Bruxelles, de Grenoble comme Taulard, ou de Valence (comme les 2 frères Gontard et Chevalrex), on trouve aussi un certain Noir Boy George à Metz, à Clermont Ferrand Pain-Noir fait du gospel laïc, depuis Londres vous entendrez Rémi Parson et Laetitia Sadier, en Haute-Loire, la Baracande roule les R entre chanson traditionnelle sur fond de Velvet Underground et à Montréal Alaclair Ensemble rape avec... Jean Claude Van Damme. Début de reconnaissance pour les artistes de La Souterraine ? Peut-être : Télérama attribuait récemment ses 4 clés à Nicolas Paugam pour son « Aqua Mostlae » et Gontard que Jean-Luc Mélenchon avait apprécié sur cette antenne sera bientôt programmé au Théâtre du Rond-Point à Paris. Souterraine, transversale et ressource. Houra.Extraits diffusés :
Barbagallo « Ca, tu me » Rhume « Dans tes yeux » Catherine Hershey « Oh Ma chérie »Alaclair Ensemble « JeanClaude Van Damme »Gontard « Rivoluzionari » (version Mostla)La Souterraine Vol. 1, 2, 3 et 4 (Almost Music) Compilations en téléchargement libre sur : www.souterraine.biz

Publicité
Références

L'équipe

Matthieu Conquet
Production