Trio Dali : Mendelssohn réconcilie

France Culture
France Culture
Publicité
Trio Dali
Trio Dali
© Radio France

** Molto allegro agitato, à la fois tube et décapant ce trio n°1 pour piano de Felix Mendelssohn ici interprété par le jeune Trio Dali. Après Schubert (dernière période, celle de l'Andante con moto au ‘mélancolisme’ appuyé dans le Barry Lyndon de Kubrick) le trio Dali s’attaque à ce qu’on pense connaître déjà pour mieux en renouveler l’écoute.** Les deux trios de Mendelssohn, vous les entendez en boucle sur Radio Classique sans forcément percevoir ce qui, sur la longueur, se joue entre ces deux trios.

Mendelssohn réconcilie : ce n’est pas moi qui le dit, c’est Robert Schumann, dans sa revue musicale, qui en 1840 définit le compositeur en « maitre-trio du temps présent » Mendelssohn sorte de « Mozart du XIXème siècle, celui qui comprend le plus clairement les contradictions de notre temps et qui le premier les a réconciliées

Publicité

Coexistence indéniable des formes classiques et de l’expression romantique ici, et pour étendre et faire entendre ce dialogue d’époque, le trio Dali a conçu un programme en miroir entre Mendelssohn et Jean-Sébastien Bach, qu’il a beaucoup contribué à faire rejouer (à l’époque Bach était oublié, peu joué). Et la sonorité du trio change radicalement chez Bach écoutez ce choral : Nun komm, der Heiden Heiland (Viens maintenant, Sauveur des païens)

Ce sont ici Jack Liebeck au violon, Christian-Pierre La Marca au violoncelle et Amandine Savary au piano. Il faut aller écouter en aller-retour ce programme Mendelssohn - Bach où tout à coup dans le final deuxième trio de Félix Mendelssohn surgit un choral luthérien : Bach et tout l’art du contrepoint chez Mendelssohn.

Non pas contrepoint mais contrepied ou fausse piste, c’est celle du nom du trio Dali, choisi non pas en référence au peintre de la méthode « paranoïaque critique » mais à une ville de la province du Yunnan en Chine : Dali, célèbre pour ses marbres polychromes. On évite de filer les métaphores type « gravé dans le marbre » mais leur nom est déjà gage de longévité, et c'est important les noms, en musique comme ailleurs.

Extraits diffusés :

Felix Mendelssohn - Trio pour piano n°1 en ré mineur (op. 49)

Jean-Sébastien Bach – Chorale Prelude Nun komm, der Heiden Heiland (Viens maintenant, Sauveur des païens) BWV 659 transcription pour violon et piano

Felix Mendelssohn - Trio pour piano n°2 en do mineur (op.66)

Mendelssohn trios – Trio Dali (Zig Zag Territoires)

L'équipe