France Culture
France Culture
Publicité

Ce soir nous partons du Théâtre de la Commune à Aubervilliers où, voici quelques semaines, sur la scène, un acteur en pantalon court et chaussettes à carreau, s’est emparé des mots de l’écrivain Alexandre Vialatte avec une jubilation évidente. Il a joué dans** "Résumons nous, la semaine a été désastreuse"** , sous la direction de Charles Tordjman . Dominique Pinon , comédien rompu à la pratique du texte contemporain, dont le parcours cinématographique, notamment chez** Jean Pierre Jeunet** , ne doit pas faire oublier ses incursions fréquentes au théâtre (et surtout avec Valère Novarina ), nous a rejoint ce soir pour une émission qui n’ira pas, souhaitons le, "Cap au pire ", allusion au titre d'un texte de **Samuel Beckett ** dont il a souhaité entendre la voix dans ces Changements de décor.

Dominique Pinon ** jouera dans cette pièce jusqu'au 7 décembre à l'Opéra-Théâtre de Clermont-Ferrand** (fief d'Alexandre Vialatte), dans le cadre des "Escales clermontoises".

Publicité

Ensuite, changement dans la distribution : Le comédien Philippe Fretun remplacera Dominique Pinon du 17 au 21 décembre à la Manufacture de Nancy et pour la suite de la tournée du spectacle.

Dominique Pinon
Dominique Pinon
© Radio France - G. Méric
Dominique Pinon
Dominique Pinon
© Radio France - G. Méric

Voici les extraits choisis par Dominique Pinon et diffusés pendant l'émission :

-** Voix de Samuel Beckett** parlant de la radio.

**- Claude Piéplu dans "Les Shadocks" **

- Voix de Patrick Dewaere "Série noire"

- Voix de Jacqueline de Romilly (à propos de Tucidide : comment naît une vocation)

Et puis un* "Coup de coeur* ", spectacle que Changement de décor vous recommande de découvrir sans tarder :

-** "Jeu et théorie du Duende** ", d'après le texte de Federico Garcia-Lorca ** (Editions Gallimard - la Pléiade), magistralement interprété par Mireille Perrier ** - mise en scène de Benjamin Barou-Crossman, avec accompagnement musical à la guitare gitane /Flamenco / Manouche - au Théâtre des déchargeurs - 3 rue des déchargeurs 75001 Paris (Tel 01 42 36 36 22)** jusqu'au 21 décembre inclus - du mardi au samedi à 19 h 30.** (cf 3ème lien ci-dessous avec ce spectacle) " La flamme du Duende ne s'explique pas, elle se ressent.." F. Garcia Lorca.