France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus
Gérard Blanchard
Gérard Blanchard

Gérard Blanchard © J.B. MILLOT

La mode "java-rock", le mariage de la guitare électrique et de l'accordéon, c'est lui : Gérard Blanchard a tout lancé, mais d'autres en ont profité plus largement que lui. On vous fait toujours payer d'avoir été le premier... Et puis, deuxiéme hic, il y a eu ce phénoménal succès Rocamadour qui a fait qu'on a un peu oublié que Blanchard était avant tout un chanteur poétique, une poésie du surréalisme marabout d'ficelle, où Prévert et Georgius se rencontraient. Un peu comme le poétique Antoine a été étouffé par ses Elucubrations . Le Show-Bizness, même celui qui aujourd'hui touche les dividendes des audaces de Blanchard il y a vingt ans, trouve aujourd'hui ses projets trop ambitieux. Alors, Blanchard qui n'a cessé de composer, de jouer, écumant, accordéon en bandoulière, les petits lieux (quand il ne peint pas), s'est lancé dans un beau pari : un retour en scène dans un music-hall de la capitale, un des plus attachant, l'Européen, en solo à l'accordéon, avec des nouvelles chansons (et quelques anciennes). Il devait venir nous en chanter une en direct pour ce Chanson Boum ; finalement, c'est six chansons qu'il nous interprète en direct, dont quatre nouvelles pas encore endisquées, une bonne cuvée, entre humour, amertume et guinche. Un vrai cadeau pour les auditeurs... Album et tournée à venir en 2007.

Publicité
Références

L'équipe

Hélène Hazéra
Production
Claire Poinsignon
Collaboration
Viviane Noël
Réalisation