Une chinoise vient de payer sa note de restaurant avec la reconnaissance faciale.
Une chinoise vient de payer sa note de restaurant avec la reconnaissance faciale.
Une chinoise vient de payer sa note de restaurant avec la reconnaissance faciale.  ©Maxppp - Xu Kangping
Une chinoise vient de payer sa note de restaurant avec la reconnaissance faciale. ©Maxppp - Xu Kangping
Une chinoise vient de payer sa note de restaurant avec la reconnaissance faciale. ©Maxppp - Xu Kangping
Publicité
Résumé

Payer une salade par reconnaissance faciale, traverser au feu rouge, et être tout de suite identifié et verbalisé etc. En Chine, la reconnaissance faciale envahit le quotidien, dans tous les domaines. Quand la reconnaissance faciale sert à la cybersurveillance. Reportage d'Angélique Forget.

En savoir plus

A l'occasion du Salon de l'électronique grand public, le "CES" qui s'ouvre aujourd'hui à Las Vegas, aux Etats-Unis, le Choix de la rédaction s'arrête ce matin sur la cybersurveillance en Chine. Une start-up chinoise "Byton" a déjà dévoilé, à Las Vegas, sa vision de l'automobile du futur "intelligente et intuitive", un concept-car à propulsion électrique, présenté comme un ordinateur sur roues, avec reconnaissance faciale pour se déverrouiller et s'adapter au conducteur.

La reconnaissance faciale,  un outil qui touche tous les domaines en Chine,  du commerce à la sécurité publique. 

Publicité

Le reportage d'Angélique Forget, à Shangai, où l’œil de Pékin est décidément partout. 

En savoir plus : Au CES de Las Vegas, les startup françaises arrivent très entourées

Références

L'équipe

Éric Chaverou
Collaboration
Abdelhak El Idrissi
Collaboration