Le parti au pouvoir en Hongrie, le Fidesz du Premier ministre Viktor Orban, a couvert la ville d'affiches anti Soros
Le parti au pouvoir en Hongrie, le Fidesz du Premier ministre Viktor Orban, a couvert la ville d'affiches anti Soros ©Radio France - Marie-Pierre Vérot
Le parti au pouvoir en Hongrie, le Fidesz du Premier ministre Viktor Orban, a couvert la ville d'affiches anti Soros ©Radio France - Marie-Pierre Vérot
Le parti au pouvoir en Hongrie, le Fidesz du Premier ministre Viktor Orban, a couvert la ville d'affiches anti Soros ©Radio France - Marie-Pierre Vérot
Publicité

Avant les élections de dimanche, le parti au pouvoir, le Fidesz du Premier ministre Viktor Orban, est en position de force. Il a mené une campagne virulente contre les migrants, mais aussi contre Georges Soros, le milliardaire juif américain, d'origine hongroise.

Georges Soros est un peu plus encore ces derniers jours dans le viseur du Fidesz, le parti au pouvoir, et du Premier ministre hongrois Viktor Orban. Il brigue dimanche un troisième mandat d'affilée à l'occasion de ces élections législatives.

Le milliardaire juif américain, d'origine hongroise, soutient, par le biais de sa fondation, de nombreuses associations oeuvrant pour la démocratie dans les anciens pays du bloc soviétique.  Et cette campagne anti Soros du gouvernement résonne douloureusement au sein de la communauté juive de Budapest.

Publicité

Reportage de Marie-Pierre Vérot.

Adam Schonberger, responsable de l'association juive Marom, à Budapest, s'indigne de la campagne anti migrants du gouvernement
Adam Schonberger, responsable de l'association juive Marom, à Budapest, s'indigne de la campagne anti migrants du gouvernement
© Radio France - Marie-Pierre Vérot

L'équipe

Micro France Culture
Micro France Culture
Éric Chaverou
Collaboration
Abdelhak El Idrissi
Collaboration