La ministre Grecque des affaires sociales Effie Achtisoglou en mai 2017, lors de la présentation au parlement grec d'un projet de loi appliquant les demandes des créanciers sur les retraites et le marché du travail. ©Maxppp - ALEXANDROS VLACHOS
La ministre Grecque des affaires sociales Effie Achtisoglou en mai 2017, lors de la présentation au parlement grec d'un projet de loi appliquant les demandes des créanciers sur les retraites et le marché du travail. ©Maxppp - ALEXANDROS VLACHOS
La ministre Grecque des affaires sociales Effie Achtisoglou en mai 2017, lors de la présentation au parlement grec d'un projet de loi appliquant les demandes des créanciers sur les retraites et le marché du travail. ©Maxppp - ALEXANDROS VLACHOS
Publicité
Résumé

Réunion de l'Eurogroupe à Luxembourg. En théorie, c'est la dernière fois que la Grèce est un sujet à part entière pour les membres de la zone euro et le FMI. Le 20 août, le pays sortira officiellement du programme d'assistance mis en place en 2015, et démarré en 2010. Mais que veut dire sortir ?

En savoir plus

Une page se tourne pour la Grèce... Après huit années sous programme d'assistance financière, le pays doit retrouver son autonomie financière cet été. 

Aujourd'hui, ses créanciers (pays de la zone euro et FMI) doivent se mettre d'accord sur les conditions de cette sortie lors d'un Eurogroupe (réunion des ministres des finances) qui, même s'il n'y a pas de crise en vue, ne sera pas de tout repos.  

Publicité

La Grèce n'est pas le premier pays à sortir d'un programme d'assistance. L'Irlande, le Portugal et Chypre en ont déjà fait l'expérience avec succès. Mais en Grèce la crise a été beaucoup plus profonde, et les réformes réclamées par les créanciers  très nombreuses. 

La Grèce, enfin libre ? c'est le Choix de la rédaction (à écouter) signé Marie Viennot.

Rappel des épisodes précédents

2 mai 2010 : premier plan d'assistance à la Grèce qui n'arrive plus à emprunter sur les marchés financiers. 110 milliards d'euros de prêts sont prévus. 

21 juillet 2011 : deuxième plan d'assistance car la Grèce ne peut toujours pas revenir sur les marchés financiers comme prévu. 109 milliards d'euros de prêts prévus. Mise en place de l'ESFS, le Fonds Européen de Stabilité Financière qui est garanti par les Etats de la zone euro en proportion de leur poids économique dans la zone euro (Allemagne 1, France 2, Italie 3...). 

25 janvier 2015 : arrivée au pouvoir de Syriza, élu pour son programme anti-austérité. Tensions vives entre la Grèce et ses créanciers. 

Printemps 2015 : La Grèce frôle le Gréxit

*** A lire sur cette période mouvementée : Tout comprendre sur la dette grecque (rédigé en 2015)

20 aout 2015 : troisième plan d'assistance à la Grèce. Nouvelles mesures structurelles exigées par les créanciers, et acceptée par le gouvernement d'Alexis Tsipras. Sont prévus 86 milliards d'euros de prêts. 

20 août 2018 : la Grèce sort du 3e plan d'assistance. Elle doit maintenant se financer sur les marchés financiers en cas de besoin. 

Les principaux indicateurs sur l'économie et la population grecque depuis 2007, comparés avec la moyenne des pays de la zone euro
Les principaux indicateurs sur l'économie et la population grecque depuis 2007, comparés avec la moyenne des pays de la zone euro
© AFP - LAURENCE SAUBADU, THOMAS SAINT-CRICQ

Ecoutez aussi le reportage à Athènes d'Angélique Kourounis :

La sortie de la crise annoncée vue de Grèce. Paroles désabusées

1 min

Références

L'équipe

Éric Chaverou
Collaboration
Abdelhak El Idrissi
Collaboration