Dans ce collège-lycée franco-allemand, LFA, de Sarrebruck, qui est l'un des trois de ce genre en Allemagne, 1 100 élèves étudient.
Dans ce collège-lycée franco-allemand, LFA, de Sarrebruck, qui est l'un des trois de ce genre en Allemagne, 1 100 élèves étudient.  - Lycée franco-allermand de Sarrebruck
Dans ce collège-lycée franco-allemand, LFA, de Sarrebruck, qui est l'un des trois de ce genre en Allemagne, 1 100 élèves étudient. - Lycée franco-allermand de Sarrebruck
Dans ce collège-lycée franco-allemand, LFA, de Sarrebruck, qui est l'un des trois de ce genre en Allemagne, 1 100 élèves étudient. - Lycée franco-allermand de Sarrebruck
Publicité

Ils jonglent du français à l'allemand constamment. Les élèves de Terminale du lycée franco-allemand de Sarrebruck en Allemagne passent un double bac. Ils sont motivés pour travailler dans les deux langues tandis qu'en France, l'allemand est de moins en moins choisi. Reportage.

C'est le jour J pour les quelques 750.000 candidats au baccalauréat. Le choix de la rédaction s'arrête, ce matin, non pas sur les épreuves de philo ou de français, coups d'envoi de cette semaine de marathon sur fond de grève SNCF, mais sur le bac franco-allemand. 

L’apprentissage de l’allemand est la priorité d’Emmanuel Macron, qui avait promis, pendant la campagne présidentielle, de rétablir toutes les sections bilangues. D’autant qu’en France les élèves qui apprennent l’allemand jusqu'au lycée sont de moins en moins nombreux. 

Publicité

Pour comprendre ce qui motive les élèves de Terminale à passer un double bac, Hakim Kasmi s'est rendu au lycée franco-allemand de Sarrebruck, en Allemagne. 

L'équipe

Micro France Culture
Micro France Culture
Éric Chaverou
Collaboration
Abdelhak El Idrissi
Collaboration