Miniature du Ménologe de Basile II représentant la décapitation de Saint Arethas, chef de la communauté chrétienne de Najran en Arabie du Sud (VIe)
Miniature du Ménologe de Basile II représentant la décapitation de Saint Arethas, chef de la communauté chrétienne de Najran en Arabie du Sud (VIe)
Miniature du Ménologe de Basile II représentant la décapitation de Saint Arethas, chef de la communauté chrétienne de Najran en Arabie du Sud (VIe)
Publicité
Résumé

Après la découverte récente d'inscriptions syriaques et arabes chrétiennes à Najrân, une ancienne oasis au sud-ouest de l’Arabie saoudite, retour sur l'Arabie chrétienne, notamment dans les régions côtières du Yémen où le christianisme s'implanta à partir du IVe siècle.

avec :

Françoise Briquel-Chatonnet (docteur en histoire et directrice de recherche au CNRS au laboratoire Orient et Méditerranée (CNRS, Paris IV, Paris I, École Pratique des Hautes Études). Femme scientifique de l’année 2016).

En savoir plus

C'est une histoire peu connue que celle de l'Arabie chrétienne même si elle fait fait l’objet de découvertes régulières.

Nous savons que le christianisme est devenu pendant une cinquantaine d’années (c. 525-575), la religion officielle du royaume de Himyar dans la même zone, religion qui déclinera rapidement à partir de la conquête musulmane, mais qui survit à Najrân au-delà du XIIIe siècle et dans l’île de Suqutra jusqu’au XVIIe siècle. La vigueur de ce christianisme arabique est cependant plus apparente que réelle que ce soit dans le Yémen et dans le nord du Hedjaz où nous trouvons aussi des traces de l’influence du judaïsme.

Publicité

Un épisode est demeuré célèbre : le martyre de chrétiens par un roi juif en Arabie du Sud un siècle avant la naissance de l'islam et le renversement de ce même roi par une expédition du souverain d'Ethiopie qui rétablit le christianisme en Arabie.

La ville de Najrân (Arabie saoudite) aujourd'hui -
La ville de Najrân (Arabie saoudite) aujourd'hui -
© Getty - Eric Lafforgue/Corbis via Getty Images / Getty

La présence de traditions chrétiennes dans le Coran, aussi bien bibliques que théologiques, et l'influence de mouvements chrétiens divers a aussi été soulignée. Depuis une trentaine d'années, des fouilles archéologiques sur la côte occidentale du golfe arabo-persique révèlent la présence de bâtiments de culte chrétien, églises et monastères, mais dont la date semble plus tardive que ce qui ressortait des textes.

Références

L'équipe

Sébastien de Courtois
Sébastien de Courtois
Claire Poinsignon
Collaboration
François Caunac
Réalisation