Publicité
En savoir plus

portrait gambetta
portrait gambetta

Le privilège rare qui est le mien, de vous parler d'Histoire chaque semaine, au profit souvent, je l'espère en tous cas, de la réflexion civique, me fait un devoir de contribuer à restituer à quelques grandes figures républicaines du passé un lustre, une vitalité, une présence que les années ont peu à peu ternies, sous le simple effet du temps qui passe. Il s'agit de démontrer que, par-delà la différence des époques, ces personnages peuvent avoir encore pour nous une force d'inspiration, qu'ils peuvent éclairer diverses interrogations qui sont aujourd'hui les nôtres. Ce matin, j'ai choisi de vous parler de Léon Gambetta, en compagnie de Jean-François Chanet , professeur d'histoire du XIXe siècle à l'Institut d'études politiques de Paris .

Publicité

Peu de personnages ont donné leur nom à autant d'avenues, de carrefours, de rues dans toute la France, sans compter les monuments à sa gloire. Gambetta occupait une place centrale dans les manuels d'histoire de la IIIe République. De Gaulle en a écrit ceci, pour célébrer celui qui a personnifié la Défense nationale en 1870-1871 après le désastre de Napoléon III devant la Prusse à Sedan : "Homme génial, passionné, tumultueux, qui fut ce qu'il fut grâce à la Défense nationale, où le rôle à jouer était trop vaste et trop risqué pour tenter les concurrents" . Au surplus cet enfant d'immigré (eh oui!), qui ne fut français qu'à 21 ans, fut aussi celui qui sut enraciner la République dans la France des paysans majoritaires et dans celle des classes moyennes en émergence. Il l'a fait définitivement, et si cette réussite a pris pour nous les couleurs d'une évidence, il s'agissait en son temps d'une gageure dont il est bien intéressant, et peut-être encore utile, de comprendre la nature. Jean-Noël Jeanneney

Programmation sonore :

  • Lecture par Emmanuelle RIVA du **poème A la mémoire de Gambetta ** , de Charles CROS (1842-1888), dans le cadre de l’émission Relecture , le 16 juin 1980.
  • Extrait d’une conférence de Jacques CHASTENET , dans le cadre des* Grandes Conférences * de l’université des Annales, le 28 février 1951.
  • Extrait d’une allocution de Paul GHEUSI , pour le centenaire de la naissance de Gambetta, le 2 avril 1938.
  • Interview d’André SIEGFRIED suivie d’une lecture de Pierre DE BOISDEFFRE d’extraits de Mes souvenirs de la IIIe République d’A. Siegfried, dans le cadre de l’émission Domaine de l’esprit , le 22 avril 1954.
  • Chanson J’suis d’l’avis du gouvernement d’Aristide BRUANT (1878), interprétée par Paul BARRÉ.
  • Lecture d’un **discours de GAMBETTA ** (Lille, le 16 avril 1876), par l’acteur Charles BOYER , enregistrée aux Etats-Unis en 1944.
  • **Chanson Complainte sur la mort de Gambetta ** , de 1883, interprétée en 1961 par Eric AMADO .
  • Extrait d’un discours de Theodore STEEG , une archive de la discothèque de Radio France.

Bibliographie :

  • Jean-Marie MAYEUR , Gambetta, la patrie et la République ,Paris, Fayard, 2008.
  • Pierre BARRAL , Léon Gambetta. Tribun et stratège de la République (1838-1882) , Toulouse, Privat, 2008.
  • Jacques CHASTENET , Gambetta , Paris, Fayard, 1968.
  • Jean-Philippe DUMAS , Gambetta, le commis voyageur de la République , Paris, Belin, nouvelle coll. « Portraits », à paraître en octobre 2011.
  • Jean-François CHANET , Vers l’armée nouvelle. République conservatrice et réforme militaire, 1871-1879 , Rennes, PUR, 2006.
Références

L'équipe

Jean-Noël Jeanneney
Jean-Noël Jeanneney
Jeanne Guérout
Collaboration
Patrick Molinier
Réalisation
Nathalie Lempereur
Collaboration