Le Mont Blanc ©Getty - Godong/Universal Images
Le Mont Blanc ©Getty - Godong/Universal Images
Le Mont Blanc ©Getty - Godong/Universal Images
Publicité
Résumé

Le Mont Blanc et ses 4 810 mètres d'altitude dont 25 000 personnes tentent l’ascension chaque été, entre juin et septembre. Mais le Mont Blanc aussi de plus en plus fragilisé à la fois par cette sur-fréquentation et par les effets du réchauffement climatique.

avec :

Antoine de Baecque (Professeur d'histoire du cinéma à l'École normale supérieure).

En savoir plus

Le Mont Blanc, ce sommet de plus en plus désiré : 25 000 personnes en tentent l’ascension chaque été, entre juin et septembre, 250 par jour. Mais le Mont Blanc aussi de plus en plus fragile. Du fait, tout simplement, de cette abondance de fréquentation, mais aussi et surtout de l’épreuve du réchauffement climatique. Celui-ci entraîne en effet la déstabilisation des glaciers suspendus, dont la chaleur interne fragilise l’adhérence au socle rocheux. Le réchauffement provoque aussi le dégel de la glace présente dans les fissures de la roche dont elle assurait la cohésion. Ces ruptures peuvent être dévastatrices.
Le journaliste scientifique Pierre Le Hir notait dans Le Monde, qu’en janvier 1997 "sur le versant italien du Mont Blanc, deux millions et demi de mètres cubes de roche s’étaient détachés de l’éperon de la Brenva provoquant une gigantesque avalanche qui avait déferlé jusqu’au fond de la vallée et qui avait remonté la pente opposée, tuant deux skieurs". Cette instabilité croissante est en passe de modifier profondément tout à la fois l’équilibre des massifs et le regard des alpinistes sur eux, tout comme celui des touristes alentours.

Pour évoquer l’histoire de l’alpinisme, ses permanences et ses mutations, depuis les temps reculés jusqu’à nos jours, l’approche des montagnes par les hommes, entre répulsion et fascination, Jean-Noël Jeanneney s'entretient avec Antoine de Baecque , professeur d’histoire du cinéma à l’Ecole normale supérieure, auteur de La traversée des Alpes. Essai d’histoire marchée

Publicité
Vallée de Chamonix : traversée de la mer de glace (entre 1902 et 1904)
Vallée de Chamonix : traversée de la mer de glace (entre 1902 et 1904)

Extraits diffusés

  • Mick Micheyl, Sommets toujours blancs,1952
  • Lecture d’un extrait de La Nouvelle Héloïse de Jean-Jacques Rousseau (1761) , par Jean NÉGRONI, dans le cadre de l’émission Les samedis de France culture , le 22 mai 1971
  • Lecture de Quelques éléments du bagage d’Henriette d’Angeville , extrait de l’émission "La montagne m’a dit" sur France Inter, le 23 décembre 1968
  • Lecture d’un texte de Victor Hugo puis de François-René de Chateaubriand , extrait de l’émission "La montagne m’a dit" sur France Inter, le 23 décembre 1968
  • Interview de l’alpiniste Gaston Rebuffat  par Pierre ICHAC, dans Le monde comme il va  le 6 juillet 1955
  • Correspondance de Roger Couderc en hélicoptère au dessus du Mont Blanc , après la mort des alpinistes Jean Vincendon et François Henry, dans Paris vous parle  le 4 janvier 1957
  • Reportage de Marie-Hélène Fraïssé lors de l’ascension du Mont Blanc, dans le cadre de l’émission L’échappée belle  sur France Culture, le 11 juillet 1986
59 min

Bibliographie

  • Antoine De Baecque, La traversée des Alpes. Essai d’histoire marchée, Gallimard, 2014
  • Philippe Joutard, L’invention du Mont Blanc, Gallimard, 1986
  • Yves Ballu, A la conquête du Mont Blanc  , Découvertes-Gallimard, 1986
  • Nicolas Giudici, La philosophie du Mont Blanc  , Grasset, 2000
  • Antoine De Baecque, Ecrivains randonneurs, Omnibus, 2013
  • Paul Guichonnet, Philippe Joutard, Marie-Christine Vellozi, Marie-Thérèse Vercken, Hugues Lebailly, Mont Blanc. Conquête de l’imaginaire. Collection Paul Payot, La Fontaine de Siloé, 2002.