Publicité
En savoir plus
La révolte du papier-timbré
La révolte du papier-timbré

En choisissant de se coiffer d’un bonnet rouge, les Bretons qui ont manifesté avec éclat et non sans succès, à la fin de l’an dernier, contre la fiscalité de l’écotaxe destinée à réduire le trafic des poids lourds sur les routes, ces manifestants ont fait explicitement référence à une révolte vieille de 339 ans. Il s’agit du soulèvement antifiscal qui a secoué la péninsule armoricaine sous le règne de Louis XIV, en 1675. L’Histoire l’a parfois baptisé du nom de « révolte du papier timbré », du fait de la taxe que Colbert imposa au début de la guerre de Hollande et qui mit le feu aux poudres, mais plus souvent de « révolte des Bonnets rouges », un couvre-chef arboré dès cette époque ancestrale comme un signe identitaire par les habitants qui s’étaient soulevés contre les autorités.

Ce rebond, cette rime, cet écho appelaient évidemment, dans cette émission, à regarder les choses de plus près que la presse n’a pu le faire dans l’immédiat et à considérer, compte tenu de la nature complexe de ces deux « émotions » comme on disait au XVIIIe siècle, de ces deux mouvements collectifs jusqu’à quel point, par delà le jeu des symboles, le rapprochement est légitime en profondeur. J’ai convié à cette fin Joël Cornette , professeur à l’Université de Paris VIII, qui est l’auteur, entre un grand nombre d’ouvrages précieux sur l’Ancien Régime, d’une Histoire de la Bretagne et des Bretons , qui est déjà, dix ans après sa parution, devenu un classique. Jean-Noël Jeanneney

Publicité

Programmation sonore :

- Extrait d’un entretien de Pierre-Jakez HELIAS avec Jacques CHANCEL , dans Radioscopie sur France Inter, le 9 octobre 1975.

- Chanson « Le papier timbré » (Ar Paper Timbr ) , interprétée par Marthe VASSALLO et Philippe OLLIVIER (à l’accordéon), en 2007.

- Lecture par Danielle VOLLE d’une lettre de Madame de SÉVIGNÉ , dans *La Tribune de l’Histoire * sur France Inter, le 29 mai 1976.

- Extrait du film « Que la fête commence » de Bertrand TAVERNIER , sorti en 1975, avec, ici, Philippe NOIRET dans le rôle du régent Philippe d’Orléans et Jean ROCHEFORT dans le rôle de l’abbé Dubois.

- Chanson « Les Bonnets rouges » (Son ar bonedoù ruz ) , interprétée par Gweltaz ar Fur, en 2007.

Bibliographie :

**- Joël CORNETTE, histoire de la Bretagne et des Bretons ** (2 tomes), Seuil, 2005 (rééd. en poche en 2008).

**- Jacques BAGUENARD, Erwan CHARLÈS, René PÉREZ, Hervé THOUEMENT, L’automne des Bonnets rouges, de la colère au renouveau ** , Brest, éditions dialogues, 2013.

**- Arthur de la BORDERIE, Boris PORCHNEV, ESB, Les Bonnets rouges ** , Yoran Embanner, 2012.

**- Michel NASSIET, Qui étaient les Bonnets rouges ? Les révoltes bretonnes de 1675 ** , Skol Vreizh, 2013.

**- Alain CROIX, L’âge d’or de la Bretagne (1532-1675) ** , Editions Ouest-France, 1993.

**- Henri SEE, Les classes rurales en Bretagne du XVIe siècle à la Révolution ** , Paris, 1906.

**- Yvon GARLAN et Claude NIEVRES, Les révoltes bretonnes de 1675. Papier timbré et bonnets rouges ** , éditions sociales, 1975.

Références

L'équipe

Jean-Noël Jeanneney
Jean-Noël Jeanneney
Jeanne Guérout
Collaboration
Patrick Molinier
Réalisation
Nathalie Lempereur
Collaboration