Les femmes et le pouvoir en France

Pépin le Bref couronné roi des Francs par saint Boniface en 751 (dans les "Grandes chroniques des rois de France" de Robert Gaguin, 1514)
Pépin le Bref couronné roi des Francs par saint Boniface en 751 (dans les "Grandes chroniques des rois de France" de Robert Gaguin, 1514) ©Getty - DeAgostini/Getty Images
Pépin le Bref couronné roi des Francs par saint Boniface en 751 (dans les "Grandes chroniques des rois de France" de Robert Gaguin, 1514) ©Getty - DeAgostini/Getty Images
Pépin le Bref couronné roi des Francs par saint Boniface en 751 (dans les "Grandes chroniques des rois de France" de Robert Gaguin, 1514) ©Getty - DeAgostini/Getty Images
Publicité

En compagnie d'Éliane Viennot, nous nous intéressons ce matin à l'évolution de la place des femmes en France dans la compétition pour le pouvoir politique depuis le Moyen-Âge.

Avec
  • Eliane Viennot professeure émérite de littérature de la Renaissance à l’Université Jean Monnet de Saint-Etienne, historienne spécialiste des relations de pouvoir entre les sexes.

REDIFFUSION DU 11 NOVEMBRE 2006

Un ami à moi qui a l’esprit badin me disait l’autre jour qu’il fallait s’attendre, pour la prochaine élection présidentielle, à la liste suivante de candidatures - pour le premier tour bien sûr -, de gauche à droite : Arlette Laguiller, Marie-Georges Buffet, Ségolène Royal, Dominique Voynet, Michèle Alliot-Marie et Marine Le Pen. À peine, mon interlocuteur acceptait-il de prévoir un compétiteur masculin installé au centre de ce groupe féminin pour défendre les couleurs de l’UDF. 

Que le trait soit forcé pour le plaisir, évidemment. Mais il reste que, même sur ce mode à demi plaisant, cette évocation témoignait d’une profonde évolution de la place des femmes en France dans la compétition pour le pouvoir politique et des progrès vers un équilibre entre les sexes dans le forum. 

Publicité

Et pourtant, en sens inverse, notre pays apparaît comme fort en retard en terme statistique par rapport aux autres membres de l’Union européenne. En dépit de l’inscription de la parité dans notre constitution, si l’on considère le pourcentage de femmes à l’Assemblée Nationale élues en 2002, on s’aperçoit que la femme est, à cet égard, au 19e rang, loin derrière les pays scandinaves naturellement, loin derrière le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Espagne, le Portugal et même la Grèce. Sans compter sept autres partenaires, parmi ceux qui, d’Europe centrale, ont rejoint l’Union récemment.

Or, on invoque souvent pour expliquer ce retard français, le poids historique supposé décisif de la loi salique, qui aurait interdit aux femmes, depuis les origines de la monarchie, d’accéder au trône de France et même de transmettre à leur descendant mâle le droit de régner. Est-ce-là une vérité ou un mythe ? 

Éliane Viennot, professeure à l’Université de Saint-Étienne, membre de l’Institut universitaire de France, présidente de la Société internationale pour l’étude des femmes de l’Ancien Régime, vient de publier un gros livre sur le sujet, un livre très tonique et qui bouscule diverses idées reçues sur le sujet. Elle est donc mon invitée aujourd’hui.       

ARCHIVES DIFFUSÉES

  • Marie-France GARAUD, femme politique : annonce sa candidature à l'élection présidentielle.
  • François MITERRAND évoque les compétences d'Édith CRESSON qui va diriger le gouvernement. Édith CRESSON relate comment et pourquoi elle a été nommée à la tête du gouvernement (extrait de l'émission télévisée "Arrêt sur images", 19 mai 1991).
  • Fernand de SAINT-SIMON, descendant du duc de SAINT-SIMON, dans « Radioscopie » de Jacques Chancel sur France Inter.
  • Louise de VILMORIN, écrivaine, le 22 octobre 1965. 
  • Extrait des "Rois maudits" de Claude BARMA et Marcel JULLIAN (1972).

BIBLIOGRAPHIE

  • Éliane Viennot, La France, les femmes et le pouvoir, Perrin, 2006 (L'invention de la loi salique, 5e-16e s.) et 2008 (Les résistances de la société, 17e-18e s.).
  • Éliane Viennot, Marguerite de Valois. Histoire d’une femme, histoire d’un mythe, Payot, 1993.
  • Éliane Viennot, Et la modernité fut masculine. La France, les femmes et le pouvoir, 1789-1804, Perrin, 2016.
  • Éliane Viennot, La Querelle des femmes, ou “N'en parlons plus”__, Donnemarie-Dontilly, Editions iXe, 2019.
  • Éliane Viennot, L'Âge d'or de l'ordre masculin. La France, les femmes et le pouvoir (1804-1860), CNRS Editions, 2020.
Concordance des temps
58 min
Entendez-vous l'éco ?
59 min

L'équipe