Décor pour la production originale de Petrouchka d'Igor Stravinsky en 1911 par Alexandre Benois.
Décor pour la production originale de Petrouchka d'Igor Stravinsky en 1911 par Alexandre Benois.
Décor pour la production originale de Petrouchka d'Igor Stravinsky en 1911 par Alexandre Benois. - Domaine public
Décor pour la production originale de Petrouchka d'Igor Stravinsky en 1911 par Alexandre Benois. - Domaine public
Décor pour la production originale de Petrouchka d'Igor Stravinsky en 1911 par Alexandre Benois. - Domaine public
Publicité
Résumé

Retour sur la grande Histoire de la musique russe, de 1917 à nos jours, d'une révolution politique à un bouleversement artistique et musical avec la pianiste russe Ludmila Berlinskaïa et le musicologue André Lischké, à l'occasion du centenaire de la Révolution russe sur France Culture.

avec :

André Lischké (musicologue, spécialiste de la musique russe), Ludmila Berlinskaia (Pianiste).

En savoir plus

La Révolution soviétique de 1917 bouleversa l'Histoire de la Russie sous toutes ses formes: politiques, sociales mais aussi musicales. Lénine, à la tête du pouvoir en octobre 1917, prône alors un art libre et moderne, affranchi de ses formes classiques. L'art et la musique russe connaît alors son Âge d'argent avec en grands représentants: Stravinsky, Prokoviev et Chostakovitch. Quelles étaient les spécificités de ce bouleversement artistique, reconnu dans le monde entier ? Quel héritage reste-t-il de cette révolution musicale aujourd'hui ?
Bercés respectivement par la musique et l'histoire culturelle russe depuis leur enfance, le musicologue André Lischké nous fait entendre cette grande Histoire au fil des compositions musicales, à l'écoute de vinyle rare de Nikolaï Roslavetz à Arthur Lourié et en deuxième partie, la pianiste russe Ludmila Berlinskaïa, fille du grand violoncelliste Valentin Berlinsky (du Quatuor Borodine) joue quelques notes de Rachmaninov et Scriabin au piano, à son domicile, évoque des anecdotes, comme la fois où son père Valentin Berlinsky joua le même jour à l'enterrement de Staline et celui de Prokoviev et raconte son rapport personnel au piano et aux compositeurs russes, et plus particulièrement à Sviatoslav Richter.

Ludmila Berlinskaïa et Arthur Ancelle à leur domicile
Ludmila Berlinskaïa et Arthur Ancelle à leur domicile
- Matthieu Conquet

Quand Ludmila Berlinskaïa tournait les pages pour Richter, dans la sonate <em>Reminiscence</em> de Nikolaï Medtner :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Tout le programme de la semaine consacrée au centenaire de la Révolution Russe sur France Culture: Il y a 100 ans, la Révolution.

Publicité

Programmation musicale:

  • Pastille archive: Michel Hofmann, dans Le Collège des ondes sur la RTF en le 22 juin 1962
  • Archive: Voix de Vladimir Maïakovski, clamant La Révolution de l'esprit (circa 1918)
  • Sergueï Prokofiev, Ils sont sept, Cantate pour ténor choeur et orchestre, op. 30, dirigé par Rojdestvenski, enregistré en URSS (Album vinyle Chant du Monde/ Melodiya)
  • Arthur Lourié, Dans le sanctuaire d'un rêve doré pour soprano et chœur mixte a cappella, interprété par Natalia Guerassimova et le Chœur de chambre de Russie (Chant du Monde)
  • Nikolaï Roslavets, Trio n°3 avec piano, sur l'album vinyle allemand Unbekannte Russische Klaviertrios (1986)
  • Chostakovitch, Sonate n°1, op.12, interprété par Elena Varvarova sur l'album L'oeuvre pour piano vol.II (Chant du Monde, 1989)
  • Alexandre Mossolov, Zavod (les fonderies d'acier) par l'Orchestre Symphonique de Russie dir. par Mark Gorenstein, album Le Caviar de la musique russe (Chant du Monde)
  • Live: Ludmila Berlinskaïa interprète le prélude op.23 de Rachmaninov et prélude op.11 d'Alexandre Scriabine
  • Sviatoslav Richter interprète Sonate réminiscence de Nikolaï Medtner (Live au Musée Pouchkine de Moscou, décembre 1981)
  • Archive: Valentin Berlinsky dans l'émission Surpris par la nuit, le 5 mars 2003 sur France Culture
  • Live: Ludmila Berlinskaïa interprète le prélude op.11 d'Alexandre Scriabine
  • Julian Scriabine, Prélude (mars 1919), interprété par Ludmila Berlinskaïa, album Scriabin (Melodiya, 2015)*
  • Sergueï Prokofiev, Ouverture sur des thèmes juifs, op.34, interprété par Ludmila Berlinskaïa et le New Russian Quartet, album Quintet + Live (Melodiya, 2017)

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.