Thomas Dunford, Lea Desandre et Enrique Mazzola - Matthieu Conquet
Thomas Dunford, Lea Desandre et Enrique Mazzola - Matthieu Conquet
Thomas Dunford, Lea Desandre et Enrique Mazzola - Matthieu Conquet
Publicité
Résumé

Révélation et renommée internationale en deux portraits croisés: celui de la jeune espoir mezzo-soprano et franco-italienne Lea Desandre et celui du chef d'orchestre italien, haut en couleur, Enrique Mazzola, directeur de l'Orchestre national de l’Île de France.

avec :

Enrique Mazzola (Chef d’orchestre et directeur musical italien), Lea Desandre (mezzo-soprano), Vincent Théval (Producteur).

En savoir plus

Entretiens croisés, où l'italien se mêle au français ce soir avec le chef d'orchestre italien Enrique Mazzola, directeur de l'Orchestre National d’Île de France depuis 2012, qu'il vient de diriger pour un nouvel album dédié à Manuel De Falla. Formé en Italie, Enrique Mazzola souhaite démocratiser la musique classique, en transmettant son savoir à chacun et en amenant la musique classique dans chaque coin de la région l’Île de France. A ses côtés la jeune espoir mezzo-soprano franco-italienne Lea Desandre qui vient de recevoir le prix révélation de l'année aux Victoires de la Musique Classique. Formée à Venise par la contralto Sara Mingardo (parallèlement à douze années de danse classique) elle intègre l'Académie des Arts Florissants de William Christie, avec laquelle elle interprète à tout juste 23 ans le rôle de la Messagiera dans Orpheo de Monteverdi sous la direction de Paul Agnew à Caen le 28 février, à l'Opéra de Versailles le 8 mars et le 20 mars à la Philharmonie de Paris, notamment.

Enrique Mazzola dirige l'Ochestre National d’île de France dans Il Signor Bruschino de Rossini à l'Opéra de Massy le 3 mars, Le Boléro de Ravel le 10 mars à l'Opéra Royal de Versailles et le 14 mars à La Philharmonie de Paris pour un programme intitulé Si tu m'aimes.

Publicité

Sans oublier l'instant "Magic" avec la chronique de Vincent Théval, rédacteur en chef de la revue Magic, à propos de l'album Il du pianiste montréalais Jean-Michel Blais, qui sera en concert au Petit Palais le 17 mars.

Lea Desandre et Thomas Dunford au Luth dans le studio 108 de la Maison de la Radio
Lea Desandre et Thomas Dunford au Luth dans le studio 108 de la Maison de la Radio
- Pascaline Bonnet

Programmation musicale:

  • Enrique Mazzola et l'Orchestre National d’Île de France, Danza ritual del fuego, dans L'Amour Sorcier, sur l'album Manuel de Falla (NoMadMusic)
  • Enrique Mazzola et l'Orchestre National d’Île de France, Cancion des amor dolido, dans L'Amour Sorcier, sur l'album Manuel de Falla (NoMadMusic)
  • Archive: Le chef d'orchestre Claudio Abbado parle de son admiration pour Wilhelm Furtwängler, dans l'émission Ouvert la Nuit, de René Koering, sur France Musique en janvier 1979
  • Enrique Mazzola et l'Orchestre National d’Île de France, Ouverture de Tancredi, de Gioachino Rossini, sur l'album Bel Canto Amore Mio (NoMadMusic)
  • Album vinyle Bartok et Janacek, danses populaires roumaines, par l'Orchestre de chambre Orpheus (Deutsche Grammophon, 1986)
  • Jean-Michel Blais, Hasselblad 4 (Improvisation) et Il, de l'album Il (Arts and Crafts Productions, 2016)
  • LIVE: Lea Desandre, accompagnée par Thomas Dunford au Luth, interprètent Folle Ben Che si Crede de Merula, un solo Calata Dalza et Quel Sguardo Solegnosetto de Monterverdi
  • Archive: Entretien avec la contralto Sara Mingardo
  • Extrait des Victoires de la Musiques Classique 2017, Lea Desandre interprète Una Voce poco fa, de Rossini