Publicité
En savoir plus
Jérôme Chappellaz
Jérôme Chappellaz
- Claire Poinsignon

Jérôme Chappellaz , directeur de recherche CNRS au Laboratoire de Glaciologie de Grenoble et missionné par l’Institut polaire français Paul-Emile-Victor, a participé à un raid scientifique de plusieurs semaines en Antarctique. L’équipe était composée de huit scientifiques et techniciens. Ils ont parcouru 1 400 km de territoire, jamais foulé par l’homme, et cela entre les stations de Concordia et de Vostok. Le but de cette expédition visait à mesurer ce que l’on appelle le « bilan de masse » de surface, c’est-à-dire la quantité de neige qui s’accumule sur le plateau antarctique au cours du temps. Sur le secteur entre Concordia et Vostok, ce bilan était totalement inconnu. L’équipe a aussi réalisé un forage afin d'établir le potentiel de la région pour obtenir de la glace vieille de plus d'un million d'années. Le plus long enregistrement donné par une carotte de glace à ce jour permet de reconstruire 800 000 ans d’histoire climatique de la Terre (projet EPICA à Concordia). Cela permet de comprendre les alternances entre périodes froides (glaciaires) et chaudes (inter-glaciaires). Ce rendez-vous de Continent Sciences est consacré au récit de cette expédition, à la compréhension des résultats qui, tous, permettent de comprendre le passé mais aussi le futur du climat de la Terre.

Avec Jérôme Chappellaz , glaciologue

Publicité

**L'espace critique de Lydia Ben Ytzhak ** :