France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

L’Europe est une entité politique où sont produits 30% des plus importants articles de la littérature scientifique. A proportion de sa population, on voit que la puissance de recherche scientifique est loin d’être négligeable. C’est en 2007 que la plus importante décision concernant la politique scientifique de l’Europe a été prise. En effet, le Conseil Européen de la Recherche (CER) a été institué à cette date, par l’Union européenne. Son ambition ? Devenir un grand programme pour la recherche et le développement technologique. Le CER octroie, par concours généraux, des subventions à des projets dirigés par des chercheurs débutants ou confirmés, de toute origine, qui travaillent en Europe ou viennent en Europe pour y travailler. Le seul critère de sélection étant l’excellence scientifique. L’objectif est de récompenser les meilleures idées, de retenir en Europe les cerveaux les plus brillants, mais aussi d’attirer des talents étrangers. A l’origine le CER a été doté d’un budget de 7,5 milliards d’Euros. On a parlé, pour cette initiative, d’une « success story ». En vertu des propositions de la Commission pour le prochain programme de l’UE pour le financement de la recherche, intitulé « Horizon » 2020 (2014-2020), le budget du CER a été puissamment renforcé. Il est, maintenant de 13 milliards d’euros, soit une augmentation de près de 60 % par rapport à la période 2007-2013. Enfin, pour donner une idée des engagements de cet organisme, le CER vient de publier la liste d'une série de projets sélectionnés pour un total de 660 millions d'euros, attribués à 284 chercheurs seniors (53 ans de moyenne d'âge). Parmi lesquels 18% sont des recherches en sciences de la société, contre 45% en sciences physiques et ingénierie et 36% en sciences de la vie. Ces financements sont accordés pour des matériels d'expériences et des salaires de doctorants et post-doctorants. Reste maintenant à savoir si, sous la houlette de son nouveau Président, cette grande initiative du vieux continent va, vraiment, devenir la réelle « success story » que l’on peut espérer.

Aujourd'hui dans Continent sciences en compagnie de Jean-Pierre Bourguignon , mathématicien, Président du Conseil Européen de la Recherche.

Publicité