Publicité
En savoir plus

Gary Francione s’est fait connaître aux États-Unis et dans le monde anglo-saxon pour sa théorie des droits des animaux et surtout pour sa position radicalement abolitionniste en matière d’exploitation animale. Il est le premier universitaire à avoir enseigné cette discipline dans une faculté de droit américaine. Les trois thèmes qui suivent ordonnent ses positions : (1) le statut de propriété des animaux, (2) les différences entre droits des animaux et bien-être animal (animal welfare ), et (3) une théorie des droits des animaux basée sur la seule sensibilité (sentience ), plutôt que sur d’autres caractéristiques déterminées.

Après avoir consacré à Tom Regan, autre grand philosophe du Droit des animaux, dans un rendez-vous précédent de Continent Sciences, nous nous arrêtons sur cette grande figure, GaryFrancione, alors que se discute dans les grandes instances européennes la question de savoir si l’animal est un « bien meuble », à l’instar d’une chaise, ou si son statut est tout autre.

Publicité

Avec Laure Gall , juriste, traductrice de : Introduction aux droits des animaux (L'âge d'homme, 2015) et Florian Couturier , philosophe, auteur d’une thèse consacrée aux implications morales du darwinisme.