Publicité
En savoir plus

On pourrait se demander pourquoi s'intéresser à la préservation à long terme de l’information numérique alors, qu'apparemment, les capacités de stockage numérique n'ont jamais été aussi vastes et bon marché. Il se trouve que la réalité est plus préoccupante qu'il n'y paraît. Les disques durs, dont les performances ont le plus progressé récemment, sont des instruments fragiles à la durée de vie limitée et imprévisible. Les informaticiens le savent bien, c'est la raison pour laquelle ils multiplient systématiquement les copies pour éviter les pertes de données lors des « crash disques. Ce sentiment de sécurité est malheureusement trompeur: aucun support actuellement commercialisé ne peut garantir une bonne conservation bien au delà de 5 ou 10 ans environ! Beaucoup d’information personnelle, médicale, scientifique, technique, administrative, etc.. sont en réel danger de disparition.

Références

L'équipe

Catherine Madure
Collaboration
Brigitte Alléhaut
Réalisation