Rien que de la terre et de plus en plus sèche, photo tirée du film homonyme de Romain Kronenberg - Romain Kronenberg / DR
Rien que de la terre et de plus en plus sèche, photo tirée du film homonyme de Romain Kronenberg - Romain Kronenberg / DR
Rien que de la terre et de plus en plus sèche, photo tirée du film homonyme de Romain Kronenberg - Romain Kronenberg / DR
Publicité
Résumé

Romain Kronenberg : Autoportrait.

avec :

Bawer Doganay (Etudiant), Romain Kronenberg (Vidéaste, plasticien, compositeur, guitariste et créateur de son), Mazlum Adigüzel (Etudiant), Mehmet Korkut (Etudiant), Audrey Bonnet.

En savoir plus

Commande du Centre national des arts plastiques et de France Culture pour l'Atelier de Création Radiophonique.

Cinq ans à parcourir la Turquie, à observer les gens vouloir partir. Écrire sur eux. Sans eux. Les laisser là.

Publicité

Pourquoi je veux partir. Ni d’où, ni vers où. Juste partir.Et pourtant, partir a cela de distinct d’aller qu’il suppose avoir été chez soi.Donc l’idée d’une rupture, d’une déchirure.

Quitter le familier, ce qui est conquis - en soi. C’est le chez soi. Fuir le connu.Regarder l’inconnu.Désirer conquérir.

Ici, peu importe l’origine du désir - et peu importe car le désir est sûrement l’origine. Le désir brut. Cette force qui me dresse. Qui me pousse vers l’autre.La rencontre.

Je dévore l’autre. Sa langue. Ses paysages. Et tout devient peu à peu familier.

L’ennui.

Brûler la terre. Mais j’emporte avec moi sa mémoire. Je vais. Je m’’approprie. Et je pars, emportant avec moi, mais sans appartenir.Il en va de la géographie comme des formes d’expression.De la musique à la vidéo, de la parole.. à quoi ?

Cinq ans à parcourir la Turquie, à observer les gens vouloir partir. Écrire sur eux. Sans eux. Les laisser là. 

Romain Kronenberg

La forme de son corps avec l'excès de sable, photo tirée du film homonyme de Romain Kronenberg
La forme de son corps avec l'excès de sable, photo tirée du film homonyme de Romain Kronenberg
- Romain Kronenberg / DR

Cet Atelier de Création Radiophonique est inspiré de deux films: La forme de son corps et Rien que la terre, tous deux réalisés par Romain Kronenberg.

Rien que de la terre et de plus en plus sèche, photo tirée du film homonyme de Romain Kronenberg
Rien que de la terre et de plus en plus sèche, photo tirée du film homonyme de Romain Kronenberg
- Romain Kronenberg / DR

Avec : Avec Audrey Bonnet, Mehmet Korkut, Mazlum Adigüzel, Bawer Doganay

Traduction kurde : Kawa Nemir

Production : Romain Kronenberg

Prise de son et mixage : Alain Joubert et Emmanuel Armaing

Réalisation : Gilles Mardirossian

Références

L'équipe

Inès de Bruyn
Collaboration
Chouchane Djergaian
Collaboration