Romain Gary ©Sipa - Ulf Andersen/SIPA
Romain Gary ©Sipa - Ulf Andersen/SIPA
Romain Gary ©Sipa - Ulf Andersen/SIPA
Publicité
Résumé

L'Amérique, la grande aventure de Romain Gary, comme il le disait lui-même. Il est arrivé comme consul général de France à Los Angeles en 1956, et fut fasciné par la Californie.

En savoir plus

De Yann Perreau, réalisation Rafik Zénine

« L’Amérique fut la grande aventure de mon existence» avait l’habitude de dire Romain Gary. Arrivé comme consul général de France à Los Angeles dans les années cinquante, l’écrivain fut si fasciné par la Californie qu’il y consacra trois livres majeurs, sa trilogie américaine (Le Mangeur d’étoiles, Adieu Gary Cooper, Chien Blanc). A Los Angeles, Gary vécut de multiples vies : diplomate, reporter observateur d'une société en plein bouleversement, enfin cinéaste malheureux à Hollywood. La cité des anges il s’y est installé, en est parti, y est revenu, pour s'y réinstaller. Il lui faudra bien des échecs et le drame de sa rupture avec Jean Seberg pour renoncer définitivement à son rêve américain. 

Publicité
59 min

Cette émission retrace ces aventures américaines de Gary en deux temps. Une première partie se penche sur ses débuts, les premiers pas de l’écrivain - diplomate (1956-1961). De l’Amérique d’Eisenhower à celle de Kennedy, le consul général de France découvre un pays en plein bouleversements et une région, l’Ouest américain, synonyme de liberté, d’horizons infinis, mais aussi de décadence et d’échecs tragiques, sous le vernis du glam hollywoodien.

Les Editions du Portrait

Références

L'équipe

Inès de Bruyn
Collaboration