Publicité
En savoir plus

Cette semaine, l’affaire Volkswagen a encore pris de l’ampleur. En septembre, le constructeur automobile allemand avouait avoir équipé 11 millions de véhicules de moteurs truqués, pour fausser les résultats des tests antipollution. En réalité, estime l'agence américaine de protection de l'environnement, des moteurs diesel 3 litres des marques Audi, Porsche et Volkswagen sont également concernées. Cette affaire de tricherie trouble les consommateurs : comment éviter de se faire berner ? Emmanuelle Auriol, professeur à l’Ecole d’économie de Toulouse, répond à Aurélie Kieffer.

Références

L'équipe

Marie Viennot
Production
Amélie Perrier
Collaboration