France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Il était une fois Henry Corbin, d'abord élève des plus grands - Etienne Gilson, Louis Massignon - premier traducteur en français de l'œuvre de Martin Heidegger (Qu'est-ce que la métaphysique ? ) et finalement amoureux fou des mystiques persans héritiers aussi bien du mazdéisme que du platonisme ; *et qui vont constituer autour de la figure majeure de Sohravardi (1154-1191), le shaykh al Ishraq (maître de l'Illumination) le creuset d'une gnose de première puissance où va se trouver anticipé et approfondi selon Corbin le sens véritable du fameux Dasein * de Heidegger.

Hélène Senglard-Foreman
Hélène Senglard-Foreman
© Radio France

Nous recevons **Hélène Senglard-Foreman ** qui a traduit dans un français très fluide L’envers du monde , le livre de Tom Cheetham (Entrelacs - 2014) dont nous parlons aujourd'hui, un livre extrêmement pédagogue et profond qui nous conduit pas à pas dans l'œuvre de Corbin et vers le mystère lumineux qu'il a constamment poursuivi.

Publicité

**H. S.-F. à propos de ** L'Envers du monde :

C'est très étrange: je n'ai jamais ressenti l'envie, le besoin, de traduire un texte avant celui-là. J'avais, bien sûr, lu beaucoup de livres de Henry Corbin mais il était difficile d'en parler à des personnes n'ayant pas suivi le même cheminement. Et voila que cette synthèse, très dense mais élégante, écrite par Tom Cheetham, rassemblait tous les thèmes principaux avec l'intuition, la pénétration qui caractérisent Henry Corbin. Car il ne s'agit pas simplement d'une recherche intellectuelle - en dépit, pourrait-on dire, de l'immense érudition de Corbin (qui maîtrisait entre autres, le persan, l'arabe, l'hébreu, le sanscrit, le turc, etc. dont on lui doit la traduction de maintes œuvres majeures), mais d'une recherche qui impliquait son cœur, son âme, i.e. ses intuitions, ses pénétrations, son attraction ...

Ainsi, en nous permettant d'accéder à notre « acte d'être » fondamental, bien réel, notre « Présence au monde », dont le Dasein de Heidegger avait été la première révélation pour Corbin mais qu'il devait mener beaucoup plus loin par sa rencontre, entre autres, avec l'ésotérisme mystique islamique, Henry Corbin entreprend de conjurer le nihilisme, le totalitarisme et tous les 'ismes » ambiants pour amener à ce niveau de conscience où pourrait s'instaurer un vrai dialogue des civilisations.

** Bibliographie :** Tom Cheetham : L’envers du monde , **

traduction Hélène Senglard-Foreman , Entrelacs (2014)

Tom Cheetham est docteur en philosophie. Il est l’auteur de quatre livres sur les implications du travail d’Henry Corbin pour le monde contemporain.

L'Envers du monde
L'Envers du monde
© Radio France

**Henry Corbin, ** réédité chez Entrelacs :

*Imagination créatrice dans le soufisme d’Ibn’Arabi * ( 2006)

Temple et contemplation ( 2007)

Face de Dieu, face de l’homme - Herméneutique et soufisme (2008)

**** ** Extraits musicaux :**

Alim Qasimov, Elshan et Malik Mansurov : Segah, Rast, Mahur, traditionnel - Ocora

Références

L'équipe

Abdennour Bidar
Production
Dominique Compétissa
Collaboration
Franck Lilin
Réalisation