France Culture
France Culture
Publicité

Pourquoi l’islam idéologique a-t-il triomphé de la pensée libérale en œuvre depuis 1905 ?

Comment a-t-il pu s’imposer et juguler l’énergie réformatrice active dès l’enclenchement de la révolution constitutionnelle au début du XXe siècle ?

Publicité

Comment être passé d’une dictature qui a engagé la modernisation du pays à une autre dictature identitaire et agressive à l’égard de l’altérité ? Comment le pays est-il passé du despotisme au totalitarisme ?

Il y a là comme une double malédiction. Celle du conservatisme religieux, transformé en idéologie de combat. Et celle qui corrompt le sentiment religieux au point d’en détourner les gens. Cette double malédiction empêche la mutation anthropologique nécessaire à la démocratie : c’est l’hétéronomie sociale qui se perpétue au détriment de l’émergence de l’autonomie de l’individu.

Bibliographie :

Mahnaz Shirali, *La Malédiction du religieux, la défaite de la pensée démocratique en Iran, * préface de Dominique Schnapper, collection « Les moutons noirs » dirigée par Jean-François Bouthors, François Bourin éd., 2012