Publicité
En savoir plus

A partir de la trajectoire de vie et de l’œuvre d’Ankaravi (mort en 1631), principal disciple vivant de Rûmi, nous entrons dans le monde des confréries soufies. Le pouvoir politique soupçonnait le soufisme d’être une des raisons de la décadence de l’empire.

Bibliographie :

Publicité

Alberto Fabio Ambrosio,* Vie d’un derviche tourneur, doctrine et rituels du soufisme au XVIIe siècle, * CNRS éd., 2010

Références

L'équipe

Dominique Compétissa
Collaboration
François Caunac
Réalisation