Publicité
En savoir plus

Le symptôme algérien L'Algérie et la France héritent des affrontements qui les ont déchirées voilà plus de cinquante ans. Et l'historien ne peut éviter les tensions et les affects qui divisent lorsqu'il voudrait se faire le chroniqueur et l'analyste de cette période. Une charge politique conditionne l'écriture de l'histoire. Bibliographie : Raphaëlle Branche, La guerre d'Algérie : une histoire apaisée ? , Ed. du Seuil (2005).

Références

L'équipe