Lire les philosophes arabes

Averroes. Détail de la toile du XIVème siècle "Triunfo de Santo Tomas" de Andrea Bonaiuto.
Averroes. Détail de la toile du XIVème siècle "Triunfo de Santo Tomas" de Andrea Bonaiuto. - C.C.
Averroes. Détail de la toile du XIVème siècle "Triunfo de Santo Tomas" de Andrea Bonaiuto. - C.C.
Averroes. Détail de la toile du XIVème siècle "Triunfo de Santo Tomas" de Andrea Bonaiuto. - C.C.
Publicité

Abdennous Bidar s'entretient avec Ali Benmakhlouf, professeur de philosophie à l'Université de Paris Est Créteil Val de Marne et à l'Université libre de Bruxelles, auteur de "Pourquoi lire les philosophes arabes?"

Avec
  • Ali Benmakhlouf professeur de philosophie à l'université Paris Est Créteil et membre senior de l'Institut universitaire de France, membre titulaire de l’Académie Nationale de Pharmacie

rediffusion du 27/02/15

Pourquoi lire les philosophes arabes ? Parce que leur héritage est souvent aussi majeur que devenu invisible dans une philosophie dite "occidentale" qui les a assimilés dans sa propre substance, et qui donc ne leur rend pas toujours l'hommage qu'elle leur doit dans l'histoire de sa propre constitution. Et puis aussi, notre invité Ali Benmakhlouf nous le dira, parce que ces philosophes là savaient unir la raison et l'intuition, le raisonnement et l'inspiration, la réflexion avec ses sœurs la méditation et la contemplation - pour produire un discours philosophique infiniment plus riche par conséquent que celui qu'ailleurs la rationalité prétend produire toute seule.

Publicité

L'équipe