Rencontres d'Averroès (1/2)

France Culture
France Culture
Publicité
Avec

Tragique et sacrifice Qu'en est-il de la tradition du sacrifice telle qu'elle fut répercutée à travers les trois formes du monothéisme ? Quels liens conservent ces religions avec l'autel maculé de sang des temples païens ? Est-ce que le sacrifice d'Abraham célèbre le dépassement du sacrifice humain et sa substitution par celui de la bête ? Le sacrifice est-il l'épreuve du sang et de la mort où se scelle l'Alliance entre les humains et leur Dieu ? Quel rapport entre circoncision et sacrifice ? Que faut-il penser du sacrifice réel qui continue chez les musulmans d'être célébré chaque année ? Comment l'appréhender par égard au sacrifice symbolique des chrétiens qui s'exprime à travers le don de soi du fils de l'homme mû en fils de Dieu, sauveur du genre humain par la solidarité du sang représenté par le vin et de la chair symbolisée par le pain ? La mise en scène du rite sanglant ne prédispose-t-elle pas à la dérive régressive qui retourne le couteau vers le cou de l'homme dont l'immolation est légitimée dès qu'à lui s'agglutine l'accusation de mécréance, faisant de lui un ennemi de Dieu, dont le sang devient licite ? Comment Averroès a-t-il vu en Abraham une figure tragique identifiable à un Oedipe qui lui était resté inconnu ? Faut-il percevoir dans le commentateur de La Poétique une annonce de la manière avec laquelle Kierkegaard a ranimé la méditation tragique autour du père décidé de verser le sang d'un fils consentant pour complaire à un Dieu stratège qui éprouve la fidélité de l'ami, lequel son auréole sainte en obéissant à l'impossible ? Bibliographie : Mahmoud Hussein, Penser le Coran , Grasset, 2009 Juifs et musulmans, une histoire partagée, un dialogue à construire , sous la direction de Jean-Christophe Attias & Esther Nenbassa, La Découverte, 2006

L'équipe