France Culture
France Culture
Cultures de soi, cultures des autres
Cultures de soi, cultures des autres
Voodoo avec Anne Kerchache-Douaoui
57 min
Montrer les Outremers
57 min
Diversité culturelle, dites-vous ?
57 min
Combat mondial sur le droit d’auteur avec Guy Séligmann
56 min
L’âme du théâtre avec Daniel Mesguich
57 min
La cuisine populaire avec Eric Roux
57 min
Tortures, supplices et sorcières avec Tzvetan Todorov
57 min
Des voix d’Ouzbékistan avec Pierre Bois
57 min
Images racistes des beautés noires (Echo des savanes, Vogue hommes, humoristes de radio) avec Yann Le Bihan
Images racistes des beautés noires (Echo des savanes, Vogue hommes, humoristes de radio) avec Yann Le Bihan

À propos du podcast

Cultures de soi, cultures des autres
Cultures de soi, cultures des autres

le mercredi de 21h à 22h sur France Culture

Connaître le monde des autres, c'est se connaître soi après un long détour. Pas de meilleur outil pour se protéger du racisme; pas non plus de meilleure arme pour un monde sans guerres.

On a pour le monde des autres de la curiosité et de la sympathie, parfois de la répulsion et cela tourne en haine. On peut être attiré par le monde des autres parce qu'on n'aime plus le sien et que l'on veut le fuir. On peut avoir une envie généreuse de connaître les autres sans mesurer à quoi on s'expose, soi. La mondialisation rapproche et fait communiquer, mais n'importe comment, au détriment de la connaissance, dans une empathie vide de sens. Connaître le monde des autres, c'est s'intéresser à ce que les autres mangent et à ce qu'ils n'ont pas le droit de consommer ; à leurs façons de danser, leurs façons de s'habiller, de former leurs jeunes gens ; aux traditions de naissances, aux procréations, à la démographie de continents entiers. C'est explorer les corps jusque dans leurs esprits, qu'ils soient rationnels ou en feu dans la transe. C'est analyser les clichés coloniaux, plus tenaces qu'on ne le croit. Dans chaque culture du monde, il y a des idées à prendre, même si elles semblent lointaines, ou archaïques. Est-ce qu'on prend tout d'un bloc ? Non.Connaître le monde des autres, c'est se connaître soi après un long détour. Pas de meilleur outil pour se protéger du racisme ; pas non plus de meilleure arme pour un monde sans guerres.

*L'accompagnement musical est fait avec la collection personnelle de Catherine Clément *

GENERIQUE : "Khathak nritya" par le Music ensemble (disque Boulevard n°537).

L'équipe