Richard Yu, dirigeant de la division produits de Huawei, présente un nouveau modèle compatible 5G.
Richard Yu, dirigeant de la division produits de Huawei, présente un nouveau modèle compatible 5G.
Richard Yu, dirigeant de la division produits de Huawei, présente un nouveau modèle compatible 5G. ©AFP - Josep LAGO
Richard Yu, dirigeant de la division produits de Huawei, présente un nouveau modèle compatible 5G. ©AFP - Josep LAGO
Richard Yu, dirigeant de la division produits de Huawei, présente un nouveau modèle compatible 5G. ©AFP - Josep LAGO
Publicité
Résumé

Avec l'équipementier Huawei, la Chine était en bonne voie de remporter la compétition technologique pour l'installation du réseau 5G qui devrait révolutionner nos sociétés numériques. Mais les pays occidentaux suspectent l'entreprise d'espionnage. Le géant Huawei, est-il vraiment l’oeil de Pékin ?

avec :

François Godement (Historien et sinologue, conseiller pour l’Asie à l’Institut Montaigne, membre associé du Carnegie Endowment for International Peace), Adam Ni (chercheur invité à l'Université nationale d'Australie.), Julien Nocetti (Chercheur au centre GEODE (Géopolitique de la datasphère, Université Paris 8), professeur à Saint-Cyr Coetquidan, directeur de la chaire Cybersécurité à Rennes School of Business).

En savoir plus

C’est dans un climat tension que s’ouvre aujourd’hui à Barcelone la nouvelle édition du congrès mondial du téléphone portable. Grand-messe des professionnels du secteur qui y présentent chaque année leurs dernières innovations et autres bijoux technologiques, il pourrait, cette année, avoir des allures de champ de bataille géopolitique.

Car c’est une véritable guerre que se livrent non seulement les géants du numérique mais aussi les États pour la maîtrise et la mise en place de la fameuse 5G : la cinquième génération de la technologie de communication sans fil qui devrait être mise en place d’ici 2020. 

Publicité

Je suis sceptique sur le terme de guerre froide. Il faut distinguer les enjeux économiques qui sont très importants et distincts de la guerre froide. Pendant la guerre froide, on allait pas interdire les fabricants de téléviseurs soviétiques sur notre territoire car ils n'existaient pas. François Godement

Le réseau des objets connectés

Un nouveau réseau bien plus puissant que l’actuelle 4G, conçu non seulement pour les téléphones mais pour les objets connectés, les voitures autonomes et l’intelligence artificielle. Une transition aux perspectives économiques vertigineuses. Mais pas seulement. 

C'est une technologie de rupture. Si on devait comparer la 5G à une partie du corps, ce serait l'épine. Julien Nocetti

En 2012 les Etats-Unis ont exclu de leur marché l’entreprise chinoise Huawei, l’actuel leader du secteur et font pression sur leurs alliés pour qu’ils fassent de même. Huawei, selon eux, utiliserait les réseaux pour se livrer à de l’espionnage. Des accusations démenties fin janvier par le leader du groupe mais qui ne semblent guère avoir rassuré ni ses concurrents ni ses partenaires. 

Le géant Huawei, est-il vraiment l’oeil de Pékin et si oui faut-il l’exclure des marchés quitte à se priver de ses services, actuellement les plus compétitifs ? Jusqu’où les Etats-Unis sont-ils prêts à aller pour empêcher la Chine de devenir le leader mondial ? Enfin l’Europe aura-t-elle son mot à dire dans cette bataille, tant sur le plan commercial que diplomatique ? 

Une émission préparée par Samuel Bernard.

Extraits sonores :

- Annonce sur Fox Business à propos de Meng Wanzhou, vice-présidente du conseil d'administration et directrice financière de la société Huawei arrêtée le 1er décembre 2018 au Canada, à la demande de la justice américaine (Fox Business, 6 décembre 2018)

- Matthew Whitaker, porte-parole du ministère américain de la Justice condamnant les agissements de Huawei et la réaction du porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang (LCI, 03 février 2019)

- Angela Merkel à propos de Huawei (France 24, 15 février 2019)

- Mike Burgess directeur de l’Australian Signals Directorate, service de renseignement de l’Australie à propos de Huawei (CGTN, 29 octobre 2018)

Extraits musicaux :

- Pelican Narrows de Caribou (label : Leaf)

- Do the Robot in Cyberspace de Giant Panda (label : Trésor de la musique)

- Bêta gamma l’ordinateur d’Henri Salvador  (label : Rigolo)

Références

L'équipe

Benjamin Hû
Réalisation
Marguerite Catton
Collaboration
Samuel Bernard
Collaboration
Vincent Abouchar
Réalisation