Le 14 septembre 2018, Recep Tayyip Erdogan, président de la Turquie et dirigeant du Parti de la justice et du développement (Parti AK), prononce un discours lors de la réunion des chefs de province du Parti de l'AKP à Ankara, en Turquie.
Le 14 septembre 2018, Recep Tayyip Erdogan, président de la Turquie et dirigeant du Parti de la justice et du développement (Parti AK), prononce un discours lors de la réunion des chefs de province du Parti de l'AKP à Ankara, en Turquie.
Le 14 septembre 2018, Recep Tayyip Erdogan, président de la Turquie et dirigeant du Parti de la justice et du développement (Parti AK), prononce un discours lors de la réunion des chefs de province du Parti de l'AKP à Ankara, en Turquie.  ©AFP - ADEM ALTAN / AFP
Le 14 septembre 2018, Recep Tayyip Erdogan, président de la Turquie et dirigeant du Parti de la justice et du développement (Parti AK), prononce un discours lors de la réunion des chefs de province du Parti de l'AKP à Ankara, en Turquie. ©AFP - ADEM ALTAN / AFP
Le 14 septembre 2018, Recep Tayyip Erdogan, président de la Turquie et dirigeant du Parti de la justice et du développement (Parti AK), prononce un discours lors de la réunion des chefs de province du Parti de l'AKP à Ankara, en Turquie. ©AFP - ADEM ALTAN / AFP
Publicité
Résumé

Au pouvoir depuis 16 ans, l'AKP tient aujourd'hui fermement les rênes de la société turque et Erdogan poursuit son projet de réislamisation de la société. Alors comment l'AKP est-il parvenu à conquérir le pouvoir ? Et comment expliquer le "succès" du projet d'islamisation de la Turquie ?

avec :

Thierry Zarcone (chercheur au CNRS), Ahmet Insel (Professeur retraité de l’université de Galatasaray à Istanbul, éditeur), Anne-Clémentine Larroque (Maître de conférences en Relations internationales à Sciences Po Paris).

En savoir plus

"L'homme politique qui a besoin du secours de la religion pour gouverner n'est qu'un lâche. Et jamais un lâche ne devrait être investi des fonctions de chef de l'Etat." disait Mustafa Kemal Atatürk.

Inscrire le principe de laïcité dans la Constitution turque

Figure tutélaire, artisan d’une séparation entre l’islam et l’Etat turc, le fondateur de la république avait été jusqu’à inscrire le principe de laïcité dans la Constitution du pays (même s’il s’agit d’une conception de la laïcité bien différente de celle que l’on a, ici, en France). Mais alors qu’il y a dizaine de jours, le pays célébrait en grande pompe le quatre-vingtième anniversaire de sa mort, la barrière forgée par Mustafa Kemal Atatürk visant à empêcher aux hommes de foi l’accès aux portes du pouvoir semble désormais rompue.

Publicité

"Erdogan est très croyant, il a une forte culture religieuse. Mais au début des années 2000, il tente d'ouvrir vers le centre pour créer un parti conservateur démocrate : l'AKP." Ahmet Insel

En effet, au pouvoir depuis 2002, le parti de l’actuel président, l’AKP, tient désormais fermement les rênes du pays et Recep Tayyip Erdogan poursuit son projet d’islamisation de la société. Mais cette islamisation touche-t-elle jusqu’au pouvoir politique lui-même ? Quel bilan tirer du projet d’islamisation de la société turque de l’AKP ? Et son succès n’est-il pas aussi le signe que, finalement, la société y est largement favorable ? 

Comment l’AKP, parti conservateur mais qui refuse de se qualifier « d’islamiste », est-il parvenu à conquérir le pouvoir et prendre ses distances avec les valeurs de la république turque ? Et plus largement comment comprendre la spécificité de l’islamisme turc alors qu’en Egypte, en Libye, mais aussi au Maroc, ou même en Tunisie, les mouvances islamistes cherchant à conquérir le pouvoir par les urnes sont très loin de rencontrer le même succès que l’AKP ?

Une émission préparée par Samuel Bernard.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Extraits sonores : 

- Témoignage d’un habitant de quartier populaire

- Militante AKP visite les habitants des quartiers populaires pour les soutenir dans leurs vies quotidiennes « la plus grande arme de l’AKP se sont ces prières »

- Discours Erdogan le 22 avril 2017 commémoration anniversaire prophète. Il fait référence aux massacres en Syrie et précise que sa position politique, la condamnation de ces horreurs, lui est dictée par les paroles du prophète.

- Témoignage de 2 femmes voilées  membres de KADEM, un  club de réflexion à Ankara , proche de l’AKP 

- Interview de Erdogan lors de la victoire de l'AKP (France 2 / 2002)

- Archive Atatürk

Extraits musicaux :

- Söyleyin yildizlar sevgilim nerde de l’Ensemble Huseyin Turkmenler (Label : Arc Music n° 1884)

Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Marguerite Catton
Collaboration
Samuel Bernard
Collaboration
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Vincent Abouchar
Réalisation