Banksy confirmed he's behind a mural of a workman chipping away at one of the 12 stars on the European Union flag
Banksy confirmed he's behind a mural of a workman chipping away at one of the 12 stars on the European Union flag
Banksy confirmed he's behind a mural of a workman chipping away at one of the 12 stars on the European Union flag ©Reuters - Banksy
Banksy confirmed he's behind a mural of a workman chipping away at one of the 12 stars on the European Union flag ©Reuters - Banksy
Banksy confirmed he's behind a mural of a workman chipping away at one of the 12 stars on the European Union flag ©Reuters - Banksy
Publicité
Résumé

Si les négociations sur les modalités du divorce sont ardues, elles ont montré des européens soudés face au Royaume-Uni. La cohésion des 27 survivra-t-elle aux négociations sur la future relation avec le Royaume- Uni ? Y a-t-il des leçons à tirer du Brexit pour imaginer l’Europe de demain ?

avec :

Olivier de France (Directeur de recherche à l'Iris, chercheur en sciences politiques à l'université d'Oxford), Christophe Bouillaud (professeur de science politique à Sciences Po Grenoble, spécialiste de l'Italie et des questions européennes), Yves Bertoncini (président du Mouvement Européen – France.).

En savoir plus

Lorsqu’en juin 2016, les Britanniques ont voté en faveur d’une sortie de l’Union européenne, les Cassandre ont rapidement envahi les colonnes des journaux et les plateaux télévisés. Le départ de la Grande-Bretagne aurait un effet domino, en pleine vague eurosceptique, et l’Union ne tarderait pas à imploser. 

Trois ans plus tard, on est loin du drame attendu. Si les négociations sur les modalités du divorce sont ardues, elles ont montré des européens soudés face au Royaume-Uni, avec des projets d’accords toujours plus faciles à faire accepter à Bruxelles qu’à Westminster. 

Publicité

Les europhobes du continent, observant le chemin de croix que subissent les dirigeants britanniques depuis le référendum, ont considérablement adouci leurs discours. Si critiquer l’Europe fait toujours recette, très rares sont ceux qui se risquent encore à prétendre vouloir la quitter. 

Mais cette unité retrouvée, peut-être plus pragmatique qu’idéologique, ne doit pas faire oublier que des dissensions réelles ont conduit au Brexit, et qu’en l’absence de réforme, elles pourront resurgir à tout moment. 

En effet, si le départ du Royaume-Uni doit s’analyser dans le cadre du rapport très particulier qu’entretenait celui-ci avec l’Union, il est difficile de ne pas y voir malgré tout un échec pour la construction européenne. 

La cohésion des 27 lors des négociations sur le divorce survivra-t-elle à celles, qui s’annoncent encore plus complexes, sur la relation future avec Royaume-Uni ? L’opportunité représentée par le départ d’une Grande-Bretagne systématiquement réfractaire à plus d’intégration permettra-t-elle de compenser la perte d’un Etat économiquement puissant, membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU ? 

Y a-t-il des leçons à tirer du Brexit pour imaginer l’Europe de demain ?

L’appartenance à l’Union européenne a une base sociologique forte.  Yves Bertoncini

Le Brexit est une magnifique publicité contre les europhobes.  Yves Bertoncini 

4 min

Du côté européen, personne ne peut envisager un no-deal, ce serait une catastrophe très difficilement gérable pour nos industries, nos services etc. Christophe Bouillaud 

Personne n’a d’intérêt fondamental, économique ou social à partir de l’Europe. En Italie par exemple, même si il y a des forces eurosceptiques, les forces économiques sont complètement hostiles Christophe Bouillaud 

11 min

Depuis 2016, il y a une vraie volonté européenne de se réapproprier les questions de défense. Le budget européen de la défense est un outil révolutionnaire. Olivier de France 

C’est la coopération entre la France et le Royaume-Uni qui avait lancé l’Europe de la défense. Olivier de France 

Bibliographie : 

Olivier de France et Marc Verzeroli « Contestations démocratiques, désordre international ? » Revue internationale et stratégique 2017/2 (N° 106), pages 41 à 50

Extraits sonores :

- Mandaté par la Commission européenne pour négocier avec le gouvernement britannique la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, Michel Barnier se projette déjà dans l’après-Brexit (Le Monde, 05 octobre 2019)

- Ursula von der Leyen à propos du Brexit début septembre dernier (AFP, 10 septembre 2019)

- En novembre 2018, Emmanuel Macron s'est exprimé à l'issue du sommet européen extraordinaire de dimanche qui a scellé le divorce entre le Royaume-Uni et l'Union Européenne. Il en appelait à une refondation de l’Europe (Euronews, 28 novembre 2018)

- Emmanuel Macron s’exprimant contre un éventuel élargissement de l’Union européenne (Extrait discours officiel, 18 octobre 2019)

- Extrait du discours de Winston Churchill le 19 septembre 1946 à l’Université de Zurich dans lequel il promeut la création d’Etats-Unis d’Europe (INA, 19 septembre 1946)

- Dans un discours en novembre 2018 devant le Parlement européen à Strasbourg, la chancelière allemande a défendu l’idée d’un » « véritable armée européenne » (Le Figaro, 13 novembre 2018)

Extraits musicaux : 

« Brexit » de Remi Parson & Requin chagrin (tiré de la compilation Sainte Pop 2 du label La Souterraine)

Musique en tapis : « Chromophobia » de Gui Boratto (label : Kompakt)

Retrouvez les musiques diffusées dans l'émission sur notre playlist Spotify : https://open.spotify.com/playlist/5nWQ3ySlWjCXP5jQGSLUA4?si=fl89-yszSCGR51hjvoaYrA   

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Une émission préparée par Margaux Leridon et Rosalie Suc. 

Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Hélaine Lefrançois
Production déléguée
Bertille Bourdon
Collaboration
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Margaux Leridon
Collaboration
Vincent Abouchar
Réalisation