Une équipe médicale devant un centre de traitement des maladies diarrhéiques de l'Unicef dans la ville mozambicaine de Beira le 27 mars 2019 après que des cas de choléra ont été déclarés.
Une équipe médicale devant un centre de traitement des maladies diarrhéiques de l'Unicef dans la ville mozambicaine de Beira le 27 mars 2019 après que des cas de choléra ont été déclarés.
Une équipe médicale devant un centre de traitement des maladies diarrhéiques de l'Unicef dans la ville mozambicaine de Beira le 27 mars 2019 après que des cas de choléra ont été déclarés.  ©AFP - Yasuyoshi CHIBA
Une équipe médicale devant un centre de traitement des maladies diarrhéiques de l'Unicef dans la ville mozambicaine de Beira le 27 mars 2019 après que des cas de choléra ont été déclarés. ©AFP - Yasuyoshi CHIBA
Une équipe médicale devant un centre de traitement des maladies diarrhéiques de l'Unicef dans la ville mozambicaine de Beira le 27 mars 2019 après que des cas de choléra ont été déclarés. ©AFP - Yasuyoshi CHIBA
Publicité
Résumé

Rudement frappé par le cyclone Idai en mars, le Mozambique affronte maintenant une épidémie de choléra. Alors que les récentes épidémies haïtienne et yéménite ont fait des milliers de morts, ce pays d’Afrique, lui, vient de lancer une impressionnante campagne de vaccination. Mais cela suffira-t-il ?

avec :

Renaud Piarroux (Chef de service à la Pitié Salpêtrière (APHP), spécialiste des épidémies, membre de l'Institut Pierre Louis d’épidémiologie et de santé publique rattaché à l’INSERM), Martin Leménager (responsable d'équipe projet eau et assainissement à l'Agence française de développement.), Sylvia Chiffoleau (historienne, chargée de recherche au CNRS.).

En savoir plus

Sévèrement touché par le cyclone Idai, le Mozambique affronte désormais une épidémie de choléra qui a déjà fait une dizaine de victimes. Avec l’aide d’organisations internationales, les autorités locales ont pu lancer une impressionnante campagne de vaccination après avoir reçu 900 000 doses le 2 avril dernier. Les images des rues de Beira, la troisième ville du pays, plongée sous plusieurs mètres d’eau à la suite de la catastrophe naturelle, avaient de quoi inquiéter compte tenu du lien ténu entre choléra et mauvais accès à l’eau potable.

L’ONU commet une série de graves erreurs en Haïti 

C’est ce mauvais accès, couplé à une série de graves erreurs commises par l’Organisation des Nations unies, qui avait provoqué la terrible épidémie de choléra qu’a connu Haïti entre 2010 et 2018 à la suite d’un séisme.

Publicité

Quand on a une épidémie de choléra et qu’on s’apprête à faire voyager des personnes de cette zone vers un endroit sensible au choléra, c’est une faute importante. Renaud Piarroux

Au Moyen-Orient, les Yéménites se battent aussi contre la maladie depuis de longs mois, les destructions de la guerre et un accès aux soins raréfié s’ajoutant aux mauvaises infrastructures du pays.

Alors comment lutte-on contre le choléra aujourd’hui ? Les vaccins sont-ils la solution miracle ? Comment penser la lutte contre le choléra sur le long terme ? Suffit-il de garantir un accès à l’eau potable pour l’éradiquer ? 

Une émission préparée par Corentin Mançois et Marguerite Catton.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Extraits sonores :

- Deux semaines après le passage du cyclone Idai au Mozambique, la directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, Matshidiso Moeti, explique la stratégie de l’OMS pour enrayer l’épidémie de choléra, grâce aux vaccins mais aussi à l’amélioration des systèmes d’assainissement (France 24, 2 avril 2019)

- Le maire de Beira, troisième ville du Mozambique, explique qu’il faut stopper la progression du choléra (DW News, 16 avril 2019)

- Jean-Benoît Manhes, responsable de l’équipe de réponse à l’urgence humanitaire de l’Unicef, explique que 900 000 vaccins ont été distribués à Beira (Africanews, 3 avril 2019)

- En 1832, le choléra venu d’Asie a fait de nombreuses victimes au village, scène du film Le Hussard sur le toit, un film de Jean-Paul Rappeneau avec Olivier Martinez et Juliette Binoche sorti en 1995. 

- Ban Ki-Moon présente les excuses de l’ONU pour sa responsabilité dans l’épidémie de choléra en Haïti (Ruptly, 1er décembre 2016)

Extraits musicaux: 

- Ntolilo de Massukos, album African Street Party (label: World Music Network)

- 1925 d’Ibrahim Maalouf, album Diaspora (label : Mister production)

Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Maïder Gerard
Collaboration
Marguerite Catton
Collaboration
Samuel Bernard
Collaboration
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Vincent Abouchar
Réalisation