Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, s'exprime lors d'une conférence de presse conjointe avec les ministres suédois et finlandais le 24 janvier
Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, s'exprime lors d'une conférence de presse conjointe avec les ministres suédois et finlandais le 24 janvier
Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, s'exprime lors d'une conférence de presse conjointe avec les ministres suédois et finlandais le 24 janvier ©AFP - JOHN THYS
Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, s'exprime lors d'une conférence de presse conjointe avec les ministres suédois et finlandais le 24 janvier ©AFP - JOHN THYS
Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, s'exprime lors d'une conférence de presse conjointe avec les ministres suédois et finlandais le 24 janvier ©AFP - JOHN THYS
Publicité
Résumé

Après une première partie en Afghanistan où un petit groupe de rebelles, retranché dans les montagnes du Panshir, continue de livrer une résistance désespérée au pouvoir taliban, direction Bruxelles où la Finlande et la Suède ont officiellement déposé leur candidature pour adhérer à l'Otan.

En savoir plus

Première partie : retour d'Afghanistan

Mouvement de résistance contre les talibans au Panshir le 2 septembre 2021
Mouvement de résistance contre les talibans au Panshir le 2 septembre 2021
© AFP - Ahmad SAHEL ARMAN

Avec Sylvie Cozzolino, grand reporter.

"Les résistants retranchés dans les montagnes sont aujourd’hui encerclés par les talibans qui contrôlent la vallée du Penshir. Il y a une dizaine de jours, les talibans, soutenus par des milices pakistanaises, ont lancé une offensive, détruisant des villages et intimidant la population dans l’optique d’éliminer ce dernier noyau de résistance" explique Sylvie Cozzolino

Publicité

Table ronde d'actualité internationale 

Le mercredi 18 mai 2022, la Finlande et la Suède ont remis leur candidature d’adhésion à l’OTAN. « Un moment historique à un moment critique pour notre sécurité», a déclaré le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg qui espère conclure le processus « rapidement ». Quelles seront les conséquences de cet élargissement ? Faut-il craindre une aggravation des tensions ou, au contraire, l'élargissement signe-t-il la défaite stratégique totale de Vladimir Poutine et le début d’une désescalade ?

Florian Delorme reçoit Amélie Zima, docteur en sciences politiques, chercheuse à l’IRSEM (Institut de Recherche Stratégique de l'Ecole Militaire) et Thomas Lindemann, professeur de science politique à l'École polytechnique et à l'Université Versailles Saint-Quentin.

"Concernant la Finlande et la Suède, on peut penser que leur adhésion dans l’Otan n’entrainera pas l’arrivée de troupes otaniennes sur leur sol. Ces pays disposent déjà d’armées modernes et ne sont pas des gros consommateurs de sécurité. L’Otan n’aura donc pas à adapter son dispositif" observe Amélie Zima.

"La réaction mesurée de Vladimir Poutine à l’annonce des candidatures finlandaise et suédoise d’adhésion à l’Otan s’explique par le fait qu’il ne doit pas présenter cet élargissement comme une défaite de la Russie. Mais au-delà de cette impassibilité de façade, l’élargissement de l’Otan a toujours participé à la radicalisation de la politique étrangère du Kremlin" analyse Thomas Lindemann.

Le dessin de la semaine

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Références sonores & musicales

  • Extrait du documentaire « Afghanistan, la résistance s’organise » de Sylvie Cozzolino, diffusé ce samedi à 18h35 sur Arte
  • Jens Stoltenberg estime que l’adhésion de la Finlande et de la Suède constitue un « moment historique » (AFP, 18 mai 2022)
  • Le président russe Vladimir Poutine a estimé lundi que les adhésions de la Finlande et de la Suède à l'Otan ne constituent pas "une menace" en soi, mais que la Russie réagirait à des déploiements militaires (AFP, 16 mai 2022)
  • « Khord bodom » du groupe afghan Kalan Band (Label : autoproduit)
  • « On mulla koti » du groupe finlandais Jukka Nousiainen & Kumpp (Label : autoproduit)
Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Bertille Bourdon
Collaboration
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Margaux Leridon
Collaboration
Vincent Abouchar
Réalisation
Clément Perrier
Collaboration