Une enseignante kazakhe apprend le nouvel alphabet latin à ses élèves le 25 septembre 2018 dans une école d'Astana.
Une enseignante kazakhe apprend le nouvel alphabet latin à ses élèves le 25 septembre 2018 dans une école d'Astana. ©AFP - STANISLAV FILIPPOV
Une enseignante kazakhe apprend le nouvel alphabet latin à ses élèves le 25 septembre 2018 dans une école d'Astana. ©AFP - STANISLAV FILIPPOV
Une enseignante kazakhe apprend le nouvel alphabet latin à ses élèves le 25 septembre 2018 dans une école d'Astana. ©AFP - STANISLAV FILIPPOV
Publicité

En octobre 2017, le Kazakhstan renonce au cyrillique pour écrire en latin. Loin d'être terminée, l'histoire mouvementée des alphabets en Asie centrale continue. Quels sont, aujourd'hui, les alphabets des langues turciques ou indo-iraniennes ? Comment se sont adaptés les langues et leurs locuteurs ?

Avec
  • Ksenija Djordjevic Léonard maîtresse de conférences en sciences du langage à l’université de Montpellier.
  • Murad Suleymanov linguiste, doctorant à l’École pratique des hautes études.
  • Vincent Fourniau historien de l’Asie centrale, directeur d’études à l’EHESS.

Arabe, latin, ou cyrillique : les alphabets se sont succédé sur la zone centrasiatique au gré des conquêtes et des empires. Récemment, c’était au tour du Kazakhstan de s’engager sur la voie de la latinisation comme nombre d’anciennes républiques soviétiques de la région.

Alphabétiser une population dans une nouvelle écriture

Changer d’alphabet n’est ni neutre ni facile, transcrire les sonorités dans une graphie qui soit adaptée et alphabétiser ensuite une population dans une nouvelle écriture, c’est imposer de grandes transformations.

Publicité

L’anglais et allemand étaient souvent enseignés comme langues étrangères donc les Kazakhs avaient déjà des connaissances de l’alphabet latin. Ce n’est pas du jamais vu. Murad Suleymanov

Alors existe-t-il un « bon alphabet » pour les langues turciques ou indo-iraniennes d’Asie centrale ? La latinisation en cours est-elle le signe d’une émancipation régionale ou de nouvelles influences ? Enfin, comment s’adaptent les langues et leurs locuteurs à ces bouleversements successifs ? 

Une émission préparée par Marguerite Catton

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Extraits sonores :

- Dans une école pilote au Kazakhstan, Ernour Omarkhanov, directeur adjoint  de l’école n°76 , explique la nécessité de passer à l’alphabet latin et la réaction d’un jeune écolier kazakh. (Facebook AFP TV) 

- Témoignage anonyme d’une femme ouïghoure, anciennement institutrice réfugiée en Europe, parlant des effets de la politique du régime chinois sur la culture ouïghoure (extrait du documentaire « Leçon de propagande chinoise en zone interdite » d’Eric Darbré et Axel Royer, 2014)

Extraits musicaux :

-  Spectral Split de Pantha du Prince (label : Rough Trade).

-  New Alphabet d’Eels  (label : COOP / 2013) 

L'équipe