Les anneaux olympiques sur l'esplanade du Trocadéro près de la Tour Eiffel à Paris, le 13 septembre 2017 P
Les anneaux olympiques sur l'esplanade du Trocadéro près de la Tour Eiffel à Paris, le 13 septembre 2017 P ©AFP -  CHRISTOPHE SIMON
Les anneaux olympiques sur l'esplanade du Trocadéro près de la Tour Eiffel à Paris, le 13 septembre 2017 P ©AFP - CHRISTOPHE SIMON
Les anneaux olympiques sur l'esplanade du Trocadéro près de la Tour Eiffel à Paris, le 13 septembre 2017 P ©AFP - CHRISTOPHE SIMON
Publicité

Après la Coupe du monde féminine de football en 2019, la France s’apprête à organiser deux autres grands rendez-vous sportifs : la coupe du monde de rugby à XV en 2023 et surtout, les JO en 2024. Comment expliquer ce retour en force de la France ?

Avec
  • Armand de Redinger Consultant international dans le sport et l’olympisme
  • Carole Gomez Assistante diplômée en sociologie du sport à l'université de Lausanne, spécialiste du sport dans les relations internationales
  • Antton Rouget Journaliste

Après la Coupe du monde féminine de football en 2019 ou encore le championnat d’Europe de Volley masculin, la France s’apprête à organiser deux autres grands rendez-vous sportifs : la coupe du monde de rugby en 2023 et surtout, les Jeux Olympiques de Paris en 2024.

Pour cette dernière compétition mondiale, la candidature victorieuse de la capitale française est venue rompre avec une succession d’échecs et d’espoirs déçus.

Publicité

En effet, l’attribution des JO de 2012 à Londres avait été un véritable électrochoc dans le petit monde de l’olympisme français, et depuis, la France a revu sa stratégie et semble donc avoir enfin trouvé la formule gagnante.

Mais ce retour en grâce est-il seulement le résultat de ses propres efforts ?

Ces dernières années, scandales et polémiques sont venus émailler nombre de compétitions sportives... et l’organisation des J.O a été tenue en partie responsable de la ruine économique de certaines villes – Rio, Athènes -, tandis que les derniers championnats d’athlétisme à Doha ont posé de sérieuses questions sur la pertinence du choix d’un pays aux conditions climatiques inadaptées.

Alors, quelles sont les raisons réelles de ce retour en force de la France ?  Comment Paris a-t-il peaufiné sa stratégie et tiré des leçons de ses erreurs passées ?

Et faut-il vraiment s’en réjouir ?  Quels seront les bénéfices réels – diplomatiques, politiques, économique, sociaux ? 

« On est indéniablement dans un moment fort de la diplomatie sportive française. » Carole Gomez 

« Les organisations sportives internationales sont en train de devenir plus importantes et plus puissantes que les Etats » Carole Gomez 

38 min

L’argent est roi dans le mouvement sportif » Armand de Redinger

« La justice des droits communs rentre maintenant dans l’écosystème du sport. » Armand de Redinger

58 min

« Aujourd’hui on est face à un soupçon quasi- généralisé sur les votes d’attributions des compétitions sportives. » Antton Rouget

Extraits sonores : 

- En septembre 2017, au terme d’un vote à main levé, le CIO par la voix de Thomas Bach, a attribué l’organisation des JO 2024 à Paris (L’Equipe TV, 13 septembre 2017)

- En février dernier, Tony Estanguet énumérait les innovations des JO de 2024 à Paris et entr’autre l’ouverture au public du marathon (L’Equipe TV, 21 février 2019)

- Jean-Philippe Gatien, directeur des sports du Comité de candidature Paris 2024, revenait en septembre 2017 sur ce qui allait faire la singularité des installations sportives de Paris 2024 (France 24, 13 septembre 2017)

- Pour Muriel Pénicaud, les JO sont avant tout une énorme opportunité pour l’économie française (CNews, 25 juillet 2019)

- Témoignages d’habitants de Saint Denis qui considèrent que les JO sont une chance pour le territoire (France 24, 13 septembre 2017)

-Paris suspecte des versements dans l’attribution des jeux Olympiques d‘été de 2020 à Tokyo, 1,8 million d’euros en provenance d’une banque japonaise versés en 2013 au profit de cette société.

- Le ministre des sports japonais Hiroshi Hase affirmait en 2016 qu’il s’agissait de rémunérations légitimes d’un consultant (Euronews, 16 mai 2016)

Extraits musicaux : 

- Musique de fin : « Les Pelouses sportives » de Charles Trenet (label : CBS)

- Musique en tapis : « Mars » de Caribou (label : City Slang)

Retrouvez les musiques diffusées dans l'émission sur notre playlist Soundsgood à télécharger sur  Spotify, Deezer, Youtube, Napster :

Une émission préparée par Hélaine Lefrancois. 

L'équipe

Florian Delorme
Florian Delorme
Florian Delorme
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Hélaine Lefrançois
Production déléguée
Bertille Bourdon
Collaboration
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Margaux Leridon
Collaboration
Vincent Abouchar
Réalisation