La marche des fiertés annuelle passe devant le bar Stonewall Inn, le 24 juin 2018 à New-York.
La marche des fiertés annuelle passe devant le bar Stonewall Inn, le 24 juin 2018 à New-York. ©AFP - KENA BETANCUR / GETTY IMAGES NORTH AMERICA
La marche des fiertés annuelle passe devant le bar Stonewall Inn, le 24 juin 2018 à New-York. ©AFP - KENA BETANCUR / GETTY IMAGES NORTH AMERICA
La marche des fiertés annuelle passe devant le bar Stonewall Inn, le 24 juin 2018 à New-York. ©AFP - KENA BETANCUR / GETTY IMAGES NORTH AMERICA
Publicité

Le 29 juin, New-York accueillera la marche des fiertés mondiale, la WorldPride, en forme d’hommage. 50 ans plus tôt éclataient les émeutes du Stonewall Inn, un bar gay de Greenwich Village, considérées comme l’origine du mouvement militant LGBT+. Comment les modes d’actions ont-ils évolué depuis ?

Avec
  • Charlotte Thomas-Hébert doctorante en science politique, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, CESSP (Centre Européen de Sociologie et de Sciences Politiques).
  • Konstantinos Eleftheriadis enseignant-chercheur en sociologie et études des genres à Sciences Po Paris.
  • Karmy Shirakawa ethnologue expatrié au Japon depuis trente ans, spécialiste de l’homosexualité japonaise.

Dans quelques jours, nous commémorerons les émeutes de Stonewall, une série de manifestations qui eurent lieu suite aux violences policières du 28 juin 1969 dans le bar new-yorkais de Stonewall Inn, dans le quartier de Greenwich Village.

En effet, ce haut-lieu de la communauté LGBT+ avait été la cible d’une descente de policiers venus tabasser ses clients. Cet événement a provoqué l’ire d’une communauté qui, en réponse, a décidé de se rebeller contre ces violences policières récurrentes. 

Publicité

Les bases du militantisme LGBT+

Dès l’année suivante, plusieurs marches furent organisées aux États-Unis, à New-York mais aussi à Los Angeles, pour en marquer l’anniversaire : les premières Gay Pride étaient nées, posant ainsi les bases d’un militantisme LGBT+.

Des groupes militants existaient déjà avant Stonewall mais cela a créé une image médiatique très forte et permis une internationalisation. Konstantinos Eleftheriadis

Que représente Stonewall pour les militants LGBT+ aujourd’hui ? Comment les modes d’action et les revendications ont-ils évolué en un demi-siècle ? Comment se sont-ils diffusés à travers le monde ? Quelles ont été les adaptations aux contextes culturels et politiques ? Faut-il voir, dans la multiplication des Gay Pride à travers le monde, une certaine uniformisation du militantisme homosexuel ?

Une émission préparée par Marguerite Catton, Mélanie Chalandon et Corentin Mançois.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Extraits sonores :

- Extrait du film Stonewall Uprising de Kate Davis et David Heilbroner sorti en 2010.

- Archive d’un reportage de l’ORTF en 1970 lors du premier anniversaire des émeutes de Stonewall et de la marche qui l’accompagnait.

- Ambiance de la marche de la fierté à Tokyo qui s’est tenue le 28 avril dernier. 

Extraits musicaux :

- Song of Innocence de David Axelrod (label : Capitol)

- Give Him a Great Big Kiss des Shangri-Las sur la B.O. du film Stonewall de Nigel Finch sorti en 1995 et consacré aux semaines qui ont suivi l’événement de Stonewall (label : Columbia)

L'équipe

Florian Delorme
Florian Delorme
Florian Delorme
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Maïder Gerard
Collaboration
Marguerite Catton
Marguerite Catton
Marguerite Catton
Collaboration
Samuel Bernard
Collaboration
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Vincent Abouchar
Réalisation