Le pape François évoque les efforts déployés par le Vatican pour normaliser ses relations diplomatiques avec Pékin et les difficultés qui subsistent
Le pape François évoque les efforts déployés par le Vatican pour normaliser ses relations diplomatiques avec Pékin et les difficultés qui subsistent ©AFP - TIZIANA FABI
Le pape François évoque les efforts déployés par le Vatican pour normaliser ses relations diplomatiques avec Pékin et les difficultés qui subsistent ©AFP - TIZIANA FABI
Le pape François évoque les efforts déployés par le Vatican pour normaliser ses relations diplomatiques avec Pékin et les difficultés qui subsistent ©AFP - TIZIANA FABI
Publicité

Depuis l’installation du régime communiste en Chine, le Vatican a choisi de poursuivre ses relations diplomatiques avec la république de Taïwan. En réponse, dès 1957, le pouvoir de Pékin a fondé une Eglise sous contrôle du parti. Quels sont les récents changements de la diplomatie pontificale ?

Avec
  • Evelyne Chérel-Ricquier maître de conférences en langue et civilisation coréenne à l’Université de La Rochelle.
  • Régis Anouil Rédacteur en chef d'Églises d'Asie
  • Claire Thi Liên Tran maître de conférences en histoire, directrice de l'IRASEC (Institut de Recherche sur l'Asie du Sud-Est).

Le 2 décembre 2017, lors d’une conférence de presse à l’occasion de son voyage en Birmanie et au Bangladesh, le pape François évoquait les efforts déployés par le Vatican pour normaliser ses relations diplomatiques avec Pékin et les difficultés qui subsistent.

dès 1957, le pouvoir de Pékin a fondé l’Association patriotique des catholiques, une Eglise sous le contrôle du parti

Il faut dire que depuis 1952, et l’installation du régime communiste en Chine, -dans un contexte d’importantes persécutions - le Vatican a choisi de poursuivre ses relations diplomatiques avec la république de Chine en exil à Taïwan et non avec le gouvernement de Chine continentale. En réponse, dès 1957, le pouvoir de Pékin a fondé l’Association patriotique des catholiques, une Eglise sous le contrôle du parti.

Publicité

Plus de 60 ans après l’installation du régime communiste la situation n’a guère évolué.

Aujourd’hui, plus de 60 ans après l’installation du régime communiste, et malgré la libéralisation économique du pays, la situation n’a guère évolué. Sur le plan intérieur, l’Eglise catholique de Chine ne parvient pas à sortir de la tutelle du politique et les 12 millions de fidèles, selon les estimations les plus courantes, se trouvent divisés entre membres de l’église clandestine et membres de l’Eglise officielle. Sur le plan extérieur, le Vatican peine à trouver une voie médiane, de compromis avec le régime de Pékin.

De la Chine jusqu’au Vietnam et en Corée du Nord, le communisme et le catholicisme en face à face

Alors les récents efforts de la diplomatie pontificale finiront-ils par payer ? L’Eglise saura-t-elle convaincre le gouvernement chinois de sa non-ingérence dans les affaires politiques internes et le casus belli taïwanais trouvera-t-il un règlement ?  Autant de questions qui nous permettront d’observer, au-delà de la Chine jusqu’au Vietnam et en Corée du Nord, le communisme et le catholicisme face à face.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Crédits sonores :

Le Pape François lors de la conférence de presse dans l’avion de Dacca à Rome ce samedi 2 décembre 2017 (KTO, 02 décembre 2017)

Le cardinal Joseph Zen critique l’action du Pape François (Polonia Christiana, 30 avril 2018)

Témoignages de la pression qu’exerce le pouvoir chinois sur les institutions religieuses (France 24, 23 décembre 2014)

Ambiance lors des funérailles de Paul Bui Van Doc (15 mars 2018)

Témoignage de Sœur Marie puis de Sœur Anne –Amantes de la Croix (KTO, 24 décembre 2015)

Conférence de presse du pape Francois dans son avion de retour de Corée (KTO, 18 août 2014)

Crédits musicaux :

La boulangerie de La Fine Equipe (label : Nowadays records)

« Plastic people » de Mario & Vidis (label : Silence)

Chant chrétien chinois

L'équipe

Florian Delorme
Florian Delorme
Florian Delorme
Production
Luc-Jean Reynaud
Réalisation
Benjamin Hû
Réalisation
Marguerite Catton
Marguerite Catton
Marguerite Catton
Collaboration
Tiphaine de Rocquigny
Tiphaine de Rocquigny
Tiphaine de Rocquigny
Production déléguée
Samuel Bernard
Collaboration