Des magazines sur la politique chinoise affichés dans une librairie du quartier de Causeway Bay à Hong Kong. 5 libraires ont fermé à Hong Kong avec le resserrement du contrôle chinois sur la ville.
Des magazines sur la politique chinoise affichés dans une librairie du quartier de Causeway Bay à Hong Kong. 5 libraires ont fermé à Hong Kong avec le resserrement du contrôle chinois sur la ville. ©AFP - PHILIPPE LOPEZ
Des magazines sur la politique chinoise affichés dans une librairie du quartier de Causeway Bay à Hong Kong. 5 libraires ont fermé à Hong Kong avec le resserrement du contrôle chinois sur la ville. ©AFP - PHILIPPE LOPEZ
Des magazines sur la politique chinoise affichés dans une librairie du quartier de Causeway Bay à Hong Kong. 5 libraires ont fermé à Hong Kong avec le resserrement du contrôle chinois sur la ville. ©AFP - PHILIPPE LOPEZ
Publicité

Depuis une quinzaine d'années en Chine, la répression contre journalistes s’est intensifiée, les médias existent pour servir la ligne du parti et la censure atteint même les chercheurs et journalistes étrangers. Alors, quel est l’état de la liberté de la presse en Chine et au Cambodge ?

Avec
  • François Bougon journaliste, responsable du service international de Mediapart
  • Daniel Bastard
  • Alain Peter ancien journaliste, enseignant au Centre universitaire d’enseignement du journalisme (CUEJ) de l’Université de Strasbourg.

Mardi dernier, le régime communiste chinois a célébré les 40 ans des réformes économiques lancées par Deng Xiaoping en décembre 1978 et qui ont propulsé la Chine vers la modernité. Dans un décor spectaculaire au Palais du peuple, à Pékin, le président Xi Jinping a énoncé un discours d’une heure trente, relayé par tous les médias officiels. 

« Il faut maintenir et renforcer la direction du parti communiste dans toutes les activités » Xi Jinping

Publicité

Des mots qui reflètent l’ambitieux - et inquiétant - projet de contrôle social du parti au pouvoir. Un contrôle qui s’exerce, évidement, dans le domaine des médias. En effet, alors qu’il y a encore une quinzaine d’années, des groupes de presse commençaient à goûter à une relative liberté éditoriale, la rédaction du « document 9 » en juillet 2012 va tout changer.

Les médias existent pour servir la ligne du parti et la censure

Avec ce document - qui affirme que les points de vue contraires au PCC ou à sa ligne politique sont interdits et ne peuvent pas être publiés -, plus aucune place n’est laissée à l’opposition : la répression contre journalistes et blogueurs demandant une libéralisation politique s’est intensifiée, les médias existent pour servir la ligne du parti et la censure atteint même les chercheurs et journalistes étrangers.

"Pour monter un média et obtenir une licence en Chine, le demandeur doit être contrôlé par une administration de tutelle. Elle se charge alors de veiller à ce que le média respecte les ordres de la censure." Alain Peter 

Alors, quel est l’état de la liberté de la presse et, plus largement, de la liberté d’expression en Chine ? Comment expliquer ce tournant dans la politique du parti concernant la liberté de la presse ? Quel avenir pour les journalistes chinois ? Et à quoi ressemblent les modèles de production de l’information dans l’empire du milieu ? 

Une émission préparée par Maïlys André et Marguerite Catton.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Extraits sonores :

- Discours de Xi Jinping (CGTN Français, le 17 décembre 2018)

- The Cambodia Daily  (Al Jazeera English, le 4 sept. 2017)

Extraits musicaux : 

- “Far the far” de Michael Nau & the mighty thread / Album Michael Nau & the mighty thread / Label FULL TIME HOBBY

- « Cirrus » de Bonobo / Album Electro lab vol 1 / Label WAGRAM MUSIC

10 min

L'équipe

Florian Delorme
Florian Delorme
Florian Delorme
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Marguerite Catton
Marguerite Catton
Marguerite Catton
Collaboration
Samuel Bernard
Collaboration
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Vincent Abouchar
Réalisation