Political Protagonists Debate Ahead Of Ukraine's General Election
Political Protagonists Debate Ahead Of Ukraine's General Election ©Getty -  Brendan Hoffman /
Political Protagonists Debate Ahead Of Ukraine's General Election ©Getty - Brendan Hoffman /
Political Protagonists Debate Ahead Of Ukraine's General Election ©Getty - Brendan Hoffman /
Publicité

Le novice en politique Volodymir Zelensky a été élu Président de l'Ukraine en avril sur une vague de dégagisme des figures politiques des dernières décennies. Mais les structures de l'Etat, tant au niveau central que local, restent très ancrées. Comment expliquer la persistance de la corruption ?

Avec
  • Ioulia Shukan spécialiste de l'Ukraine, maîtresse de conférences en études slaves à l'Université Paris Nanterre et chercheuse à l’Institut des Sciences sociales du Politique.
  • Alexandra Goujon Maîtresse de conférences à l’Université de Bourgogne, enseignante à Sciences Po Paris et spécialiste de l’Ukraine et de la Biélorussie
  • Sébastien Gobert Journaliste à Libération et RFI, correspondant à Kiev

En avril dernier, le novice en politique et ancien acteur Volodymir Zelensky a été élu Président de l'Ukraine avec plus de 73% des suffrages exprimés lors d’un second tour qui l’opposait au sortant Petro Porochenko.

Depuis l’effondrement de l'URSS, la classe politique ukrainienne n’a cessé de faire l’objet de critiques de la part d’une opinion qui ne supporte plus  la corruption généralisée qui gangrène l'Etat.

Publicité

En effet, ces quinze dernières années, la population ukrainienne s'est soulevée plusieurs fois pour faire entendre sa colère. 

En 2004, avec la « révolution orange » qui avait porté au pouvoir Viktor Iouchtenko et son alliée de l’époque Ioulia Tymochenko, l’égérie de la révolution devenu PM.

Puis 10 ans plus tard, alors que Ianoukovitch avait été élu président, un nouveau mouvement avait émergé sur la place Maïdan, avec des manifestants qui dénonçaient son refus de signer un accord d'association avec l'Union européenne, produisant sa destitution et forçant sa fuite vers la Russie voisines.

Mais à chaque fois, ces mouvements de contestations dénonçaient l’incurie des politiques et la corruption de l’Etat.

Comment expliquer la persistance de la corruption ?

L’élection de Zelensky doit-elle être perçue comme une nouvelle marque de ce rejet de la classe politique ? Ce nouveau venu dans le paysage politique parviendra-t-il à changer les choses ? 

Comment réformer le pays pour qu'il soit en accord avec les aspirations démocratiques de la population ?  Quel bilan peut-on d’ores et déjà dresser ? 

Extraits sonores : 

- Extrait de la série « Serviteur du peuple »  

- Zelinsky considère que la politique n’est pas du cinéma dans une itw (RTBF, 22 avril 2019)

- En pleine campagne électorale, lors d’un débat organisé dans le stade de Kiev, voici comment Volodymyr Zelinsky s’exprimait à l’égard de son adversaire Petro Porochenko (LCI, 20 avril 2019)

- Témoignage de deux électeurs ukrainiens à propos de Zelinsky nouvellement élu (France 2, 22 avril 2019)

- Volodymyr Zelensky à propos de son personnage de professeur d’Histoire dans la série « Serviteur du peuple » (France 2, 22 avril 2019)

Extraits musicaux 

-  Musique de fin : « Sukhyi dub "

-  Musique en tapis : « Xtal » du groupe ukrainien A-Body (Soundcloud)

Retrouvez les musiques diffusées dans l'émission sur notre playlist Soundsgood à télécharger sur  Spotify, Deezer, Youtube, Napster :

Une émission préparée par Bertille Bourdon. 

L'équipe