A Tanger, dans le nord du Maroc, en septembre 2016
A Tanger, dans le nord du Maroc, en septembre 2016
A Tanger, dans le nord du Maroc, en septembre 2016 ©AFP - Fadel Senna
A Tanger, dans le nord du Maroc, en septembre 2016 ©AFP - Fadel Senna
A Tanger, dans le nord du Maroc, en septembre 2016 ©AFP - Fadel Senna
Publicité
Résumé

Arpenter les rues, prendre le métro ou le bus, ne sont pas des actes anodins lorsqu'on est une femme. En août dernier, une jeune Marocaine a été agressée dans un bus à Casablanca. Quelle place les femmes ont-elles dans l'espace public ? Quelles sont les voies pour sa ré-appropriation?

avec :

Gaëlle Gillot (Géographe urbaniste, maître de conférence à l'université de Paris I- Sorbonne.), Eva Kail (directrice du programme de Gender Mainstreaming pour la ville de Vienne), Chris Blache (consultante en Socio-Ethnographie, Co-fondatrice et Coordinatrice de Genre et Ville), Yves Raibaud (Géographe, Maître de conférences HDR à l'Université Bordeaux Montaigne, Adess Cnrs.).

En savoir plus

Interpellées, lourdement « draguées », frôlées, frottées dans les transports, bousculées, menacées ou même insultées voire carrément agressées sexuellement, le quotidien des femmes dans nos villes est loin d’être de tout repos. La question du harcèlement de rue sous-tend celle de l'inscription des femmes dans l’espace urbain et donc, aussi, celle de son aménagement.

Yves Raibaud: "L’espace public est masculin alors que l’espace privé c’est l’espace des femmes et des enfants.

Publicité

Au-delà des violences physiques ou verbales, la ville est-elle parfaitement égalitaire quant aux modalités de son accès ? Les femmes et les hommes sont-ils égaux face à l’espace urbain ?

Chris Blache:"A Tokyo, Téhéran, Delhi, le wagon réservé aux femmes est une question très complexe, même si pour moi ce n'est pas une solution."

Finalement, par quoi passe la discrimination spatiale ? Face à une ville parfois hostile, quelles sont les stratégies d'évitement des femmes dans la ville? Enfin, existe-t-il de nouvelles politiques urbanistiques qui, désormais, pensent l’inscription des femmes dans la ville ?

Gaëlle Gillot: "L'arrivée du tram à Rabat a créé un nouvel espace de liberté, un nouvel espace public pour les femmes.

4 min

Pour aller plus loin:

- Le programme de la journée spéciale "Femmes et mobilités urbaines" dans le cadre de la Semaine de la mobilité à Bordeaux, qui aura lieu le 22 septembre.

- Le site internet de l'association Genre et Ville dont Chris Blache est l'une des co-fondatrices.

Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Luc-Jean Reynaud
Réalisation
Benjamin Hû
Réalisation
Marguerite Catton
Collaboration
Tiphaine de Rocquigny
Production déléguée
Samuel Bernard
Collaboration