L'intégration des minorités dans la région de Pattani se fait au prix d’une guérilla sans fin qui verse dans l’intégrisme religieux ou le gangstérisme maffieux ©AFP - NICOLAS ASFOURI
L'intégration des minorités dans la région de Pattani se fait au prix d’une guérilla sans fin qui verse dans l’intégrisme religieux ou le gangstérisme maffieux ©AFP - NICOLAS ASFOURI
L'intégration des minorités dans la région de Pattani se fait au prix d’une guérilla sans fin qui verse dans l’intégrisme religieux ou le gangstérisme maffieux ©AFP - NICOLAS ASFOURI
Publicité
Résumé

En Thaïlande et en Birmanie, l’intégration des populations malaises, hindouistes, animistes ou musulmanes ne se fait pas sans heurts et montre les difficultés auxquelles se confrontent les états-nations en contexte post-colonial. Alors quelles sont les aspirations de ces peuples minoritaires ?

avec :

Bernard Formoso (professeur d’ethnologie à l’Université Paris-Nanterre, membre de l’Institut de recherches asiatiques de Marseille.), Pierre Le Roux (ethnologue, professeur à l’Université de Strasbourg.), Alexandra de Mersan (anthropologue, en délégation à l'Institut de Recherche sur l'Asie du Sud-Est Contemporaine (IRASEC)).

En savoir plus

Le sud de la Thaïlande, la partie péninsulaire du royaume, est peuplée de populations très diverses culturellement, parmi lesquelles les Jawi, descendants du Sultanat de Pattani – annexé par le royaume du Siam, l’ancien nom de la Thaïlande, avant d’être carrément divisé par le traité anglo-siamois de 1909.

Depuis, l’intégration de ces populations malaises, hindouistes, animistes ou musulmanes dans le royaume thaï – et majoritairement bouddhiste - ne se fait pas sans heurts, avec une guérilla qui persiste depuis lors, puisant tour à tour dans l’ethno-nationalisme, l’idéologie communiste, l’intégrisme religieux, ou le simple gangstérisme maffieux.

Publicité

Une mondialisation galopante qui explose les cadres traditionnels

Plus au nord, les peuples des montagnes et leur environnement sont aux prises avec une mondialisation galopante qui explose les cadres traditionnels d’une vie longtemps restée en marge de l’action des pouvoirs publics tandis que la Birmanie se déchire sur fonds de tensions ethniques et confessionnelles.

Autant d’exemples qui montrent les difficultés et les contradictions auxquelles se confrontent les états-nations en contexte post-colonial et en contexte de mondialisation, alors que certaines zones et certaines populations sont longtemps restées à l’écart des réseaux mondiaux d’information et de circulation.

Quelles sont les aspirations de ces peuples minoritaires ?

Alors comment se sont historiquement constitués ces particularismes ? Quelles sont les aspirations de ces peuples minoritaires ? Et quelles voies pacifiques et respectueuses peuvent être trouvées par les différents acteurs ?

Une émission préparée par Samuel Bernard

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Extraits sonores :

- Témoignage d’un Jawi (Envoyé Spécial, reportage de Patrick Chauvel, 30 décembre 2015)

- Parole d’une juge dépêchée sur le terrain suite à un affrontement entre la police et l’armée d’un côté et la rébellion Jawi de l’autre (Envoyé Spécial, reportage de Patrick Chauvel, 30 décembre 2015)

- Darunee Sabunding, veuve d’un Jawi (France 24, reportage de >Cyril Payen et Pierre Vaireaux, juin 2013)

- Témoignages d’un chef Kachin et d’une femme qui ont dû quitter leur village sous la pression des militaires (AP, 24 avril 2018)

Crédits musicaux: 

« Donkey ride » de Windsor for the Derby (label : Aesthetic)

« Oh,Jao praya » de Baichasong (sur Bandcamp)

Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Luc-Jean Reynaud
Réalisation
Benjamin Hû
Réalisation
Marguerite Catton
Collaboration
Tiphaine de Rocquigny
Production déléguée
Samuel Bernard
Collaboration