Vol de pigeons à Kathmandu, Népal.
Vol de pigeons à Kathmandu, Népal.
Vol de pigeons à Kathmandu, Népal. ©AFP - PRAKASH MATHEMA
Vol de pigeons à Kathmandu, Népal. ©AFP - PRAKASH MATHEMA
Vol de pigeons à Kathmandu, Népal. ©AFP - PRAKASH MATHEMA
Publicité
Résumé

Alors que de nombreux scientifiques prévoient un phénomène d'extinction de masse du règne animal, notre système alimentaire risque-t-il de s'effondrer ? L’animal, cette ressource alimentaire primordiale, a-t-il été surexploité ? L’avenir de l’humanité réside-t-il dans la viande artificielle ?

avec :

Valérie Chansigaud (Historienne des sciences et de l'environnement), Eric Birlouez (Ingénieur agronome et sociologue de l'alimentation), Yannick Rumpala (maître de conférences en science politique à l'Université de Nice).

En savoir plus

Gerardo Ceballos, un scientifique mexicain, est l’un des trois auteurs d'une étude publiée en juillet dernier dans les Proceedings of the National Academy of Sciences. Une étude qui estime que la planète connait rien de moins qu’un « anéantissement biologique ». Les disparitions d’espèces ont été multipliées par 100 depuis 1900. Un rythme sans équivalent depuis l’extinction des dinosaures il y a 66 millions d’années.

« Dominez les poissons de la mer et les oiseaux du ciel ». Tel était le message édicté dans la Genèse. L’injonction divine aurait-elle été prise au pied de la lettre ? L’homme est-il le premier responsable de l’extinction des espèces ? Et dans ce cas, doit-il de toute urgence transformer le rapport qu’il entretient avec les animaux et modifier en profondeur son régime alimentaire ?

Publicité

Une émission préparée par Marguerite Catton et Léa Sabourin. 

Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Luc-Jean Reynaud
Réalisation
Benjamin Hû
Réalisation
Marguerite Catton
Collaboration
Tiphaine de Rocquigny
Production déléguée
Samuel Bernard
Collaboration