Le Premier Ministre cambodgien Hun Sen est au pouvoir depuis maintenant 33 ans
Le Premier Ministre cambodgien Hun Sen est au pouvoir depuis maintenant 33 ans
Le Premier Ministre cambodgien Hun Sen est au pouvoir depuis maintenant 33 ans ©AFP - TANG CHHIN Sothy
Le Premier Ministre cambodgien Hun Sen est au pouvoir depuis maintenant 33 ans ©AFP - TANG CHHIN Sothy
Le Premier Ministre cambodgien Hun Sen est au pouvoir depuis maintenant 33 ans ©AFP - TANG CHHIN Sothy
Publicité
Résumé

Arrestations arbitraires, opposition agonisante, l'ouverture que le Cambodge laissait entrevoir ces dernières années est aujourd'hui dans l'impasse, le pays accusant un sérieux recul démocratique à l'instar de nombreux voisins. Alors qu'en est-il de l'état des libertés politiques en Asie du Sud-Est?

avec :

Eugénie Mérieau (chercheuse au Centre d'Etudes du Droit Asiatique à l'Université Nationale de Singapour et enseignante à Sciences-Po.), Sam Rainsy (opposant cambodgien en exil, cofondateur et ancien président du Parti du salut national (PSN).), Jean-Louis Margolin (Historien de l'Asie du Sud-est).

En savoir plus

Si le Cambodge n’a jamais vraiment été réputé pour son ouverture démocratique, il montrait cependant quelques signes de détente ces dernières années. En effet, lors des élections législatives de 2013, puis lors des élections municipales de l’an dernier, le parti d’opposition, le PSN, était parvenu à faire une véritable percée politique.

Accusé de « complot avec les étrangers »

Mais avec les récents évènements, le pays accuse un sérieux recul démocratique. En effet, en septembre dernier, le leader de l’opposition, Kem Sokha, accusé de « complot avec les étrangers », était arrêté par les forces de police pour être ensuite emprisonné, ceci malgré son immunité parlementaire. 

Publicité

Quelques semaines plus tard son parti, le Parti de sauvetage national du Cambodge, le PSN, était dissous sur décision de la cour suprême, 55 députés et 5 000 conseillers communaux ayant vu leur mandat arbitrairement abrogé..

Malgré les condamnations successives de l’Union Européenne et des Etats Unis, l’actuel premier ministre, Hun Sen, au pouvoir depuis maintenant 33 ans, semble donc bien décidé à abandonner tout semblant démocratique.

Une opposition en exil

Depuis, l’opposition est agonisante, elle se trouve désormais forcée à l’exil. Nous discuterons avec un de ses représentants, Sam Rainsy.

Alors où va le régime cambodgien et que veut-il ? Comment expliquer cette sévère répression sinon par l’échéance électorale approchant, celle des législatives prévues pour le 29 juillet prochain ? Peut-on nourrir l’espoir, malgré tout, de voir émerger un système pluraliste ? 

Une émission préparée par Samuel Bernard.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Luc-Jean Reynaud
Réalisation
Benjamin Hû
Réalisation
Marguerite Catton
Collaboration
Tiphaine de Rocquigny
Production déléguée
Samuel Bernard
Collaboration