Conflict In Eastern Ukraine Takes Its Toll On Donetsk Region
Conflict In Eastern Ukraine Takes Its Toll On Donetsk Region ©Getty - Andrew Burton / E
Conflict In Eastern Ukraine Takes Its Toll On Donetsk Region ©Getty - Andrew Burton / E
Conflict In Eastern Ukraine Takes Its Toll On Donetsk Region ©Getty - Andrew Burton / E
Publicité

Alors que le contrat organisant le transit du gaz russe vers l’Union européenne en passant par l’Ukraine est sur le point d’expirer, les négociations en vue d’un nouvel accord sont au point mort. Dans quelle mesure le blocage des négociations sur le transit constitue-t-il une menace pour l’Ukraine ?

Avec
  • Boris Najman Maître de conférence en économie à l’Université Paris Est-Créteil
  • Marc-Antoine Eyl-Mazzega Directeur du Centre Energie et Climat de l’Ifri, spécialiste des échanges gaziers entre la Russie, l’Ukraine et l’Union européenne
  • Alain Guillemoles journaliste à La Croix

Alors que le contrat de dix ans organisant le transit du gaz russe vers l’Union européenne en passant par l’Ukraine est sur le point d’expirer, les négociations en vue d’un nouvel accord entre les deux pays, par ailleurs toujours en guerre, sont au point mort.

Un blocage délétère pour Kiev, qui tire de l’acheminement gazier deux à trois milliards de dollars par an, une somme déterminante par rapport à un PIB d’environ 110 milliards. 

Publicité

Mais la Russie, de son côté, à tout intérêt à jouer la montre. D’une part, elle pourrait utiliser ce nouveau contrat comme monnaie d’échange lors des pourparlers sur le Donbass – même si l’Ukraine préférerait séparer les deux dossiers.  De l’autre, elle ne cache pas sa volonté de pouvoir, à terme, importer son gaz en Europe sans passer par l’Ukraine, comme devraient bientôt le lui permettre les gazoducs Turkish Stream et Nord Stream 2,  d’ultimes obstacles juridiques à la finalisation de ce dernier ayant été récemment levés.

Si une telle perspective est très inquiétante à court terme pour Kiev, elle pourrait néanmoins constituer une opportunité pour l’avenir, forçant le pays à diversifier une économie dont la dépendance au gaz a beaucoup souffert. 

Dans quelle mesure le blocage des négociations sur le transit gazier constitue-t-il une menace pour l’Ukraine ?  Comment celle-ci se prépare-t-elle à la concurrence des nouveaux gazoducs russes ?

De quelle latitude dispose-t-elle pour réformer son économie, aujourd’hui contrainte par la guerre ? Ce moment charnière pour les relations entre la Russie et l’Ukraine en est-il également un pour la relation entre la Russie et l’Union européenne ? 

Les russes veulent mettre les aspects politiques de la guerre au centre des négociations des accords gaziers, alors que les ukrainiens veulent dissocier les deux dossiers. Boris Najman          

A travers les contrats gaziers, la Russie a petit à petit remis en cause la souveraineté ukrainienne .Boris Najman

Le Journal de l'éco
4 min

On a jamais eu autant besoin du gaz russe sur les marchés européens. Marc-antoine Eyl-Mazzega

Il y a des pays qui cherchent à réduire l’emprise du gaz russe en diversifiant leur ressources. Marc-antoine Eyl-Mazzega

Affaires étrangères
58 min

Le secteur de l’agriculture est symbolique du pivot de l’économie ukrainienne de l'Est vers l'Ouest. Alain Guillemoles

Extraits sonores 

- Maros Sefcovic vice-président de la commission Européenne le 28 décembre 2019 au moment des discussions Russie-Ukraine sur le transit du gaz Russe 

- Alexei Miller PDG de Gazprom + Alexander Novak ministre de l’énergie Russe en juin 2019 (AFP TV)

- Fin octobre dernier, jusqu'à 2.000 Ukrainiens, essentiellement des fermiers, manifestaient à Kiev contre le projet des autorités d'autoriser dès 2020 la vente de très fertiles terres agricoles du pays craignant une emprise étrangère. On entend ici deux agricutleurs : Valentina Zemlyana et Oleksandr Klepach (AFP, 30 octobre 2019)

Extraits musicaux 

- « Inshe Misto » du groupe Ukrainien Dakh Daughters

- Musique en tapis : « New energy (Rodhad remix) » par Daniel Avery (label : Because) 

Extraits musicaux 

Retrouvez les musiques diffusées dans l'émission sur notre playlist Soundsgood à télécharger sur  Spotify, Deezer, Youtube, Napster :

Une émission préparée par Margaux Leridon. 

L'équipe