Illustration de la seringue financière
Illustration de la seringue financière ©AFP - FANATIC STUDIO / SCIENCE PHOTO L / FST / SCIENCE PHOTO LIBRARY
Illustration de la seringue financière ©AFP - FANATIC STUDIO / SCIENCE PHOTO L / FST / SCIENCE PHOTO LIBRARY
Illustration de la seringue financière ©AFP - FANATIC STUDIO / SCIENCE PHOTO L / FST / SCIENCE PHOTO LIBRARY
Publicité

Alors que le prix des médicaments s'envole aux Etats-Unis, l'image de l'industrie pharmaceutique est écornée par l'affaire Turing pharmaceuticals révélant des malversations financières. L'Etat est-il encore en mesure de réguler le prix des médicaments ? Combien coûte une vie ?

Avec
  • Sébastien Dalgalarrondo sociologue au CNRS
  • Valérie Paris économiste à l’OCDE
  • Bruno Rivalan directeur exécutif adjoint de l’ONG Action santé mondiale

Si les laboratoires se défendent de pratiquer des prix excessifs et mettent en avant les coûts élevés de la recherche et du développement de médicaments innovants, la question reste pour les Etats comme pour les assureurs privés, celle de la soutenabilité financière des traitements et au-delà, celle de l’accès des malades à des solutions thérapeutiques adaptées.

L’équilibre négocié entre les intérêts privés de firmes pharmaceutiques mondiales et les objectifs de santé publique des Etats semble aujourd’hui sur le point de se rompre alors que les nouvelles molécules mises sur le marché sont de plus en plus coûteuses.

Publicité

Pris entre la demande des patients et la pression des laboratoires, l’Etat semble perdre ses capacités de régulation dans un contexte budgétaire souvent contraint.

Alors, comment s’établit le prix d’un médicament ? Quels sont les acteurs, les critères, les contraintes qui pèsent sur cet exercice délicat consistant à mettre un "prix sur la (sur)vie" ?

Des USA à l’Europe : Comment renforcer le poids des états face aux laboratoires et sauver nos systèmes de santé solidaires ? Peut-on concevoir une juste régulation alors que le prix des traitements s’envole ? 

Musique de fin : « Les médicaments de la rue » de Sidi Touré issu de l’album Alafia (label : Thrill Jockey)

Une émission préparée par Marguerite Catton.

L'équipe