La faim dans le monde est repartie à la hausse, touchant 11 pour cent de la population mondiale.
La faim dans le monde est repartie à la hausse, touchant 11 pour cent de la population mondiale. ©Getty - Philimon Bulawayo
La faim dans le monde est repartie à la hausse, touchant 11 pour cent de la population mondiale. ©Getty - Philimon Bulawayo
La faim dans le monde est repartie à la hausse, touchant 11 pour cent de la population mondiale. ©Getty - Philimon Bulawayo
Publicité

Alors que le phénomène de sous-nutrition était en recul jusqu’en 2015, on constate depuis lors une inversion de la courbe. Selon le dernier rapport de la FAO, quelque 821 millions de personnes, soit une sur 9, ne reçoivent pas assez de nourriture. Comment s’explique cette inversion de la tendance ?

Avec
  • Hakim Khaldi Analyste Moyen-Orient et coordinateur de projet à Mossoul pour Médecins sans frontières.
  • Pierre Janin Géographe à l'institut de la Recherche pour le Développement
  • Franck Galtier Chercheur en économie au CIRAD

Alors que le phénomène de sous-nutrition était en recul jusqu’en 2015, on constate depuis une inversion de la courbe. En effet, selon le dernier rapport annuel sur « l’état de la sécurité alimentaire dans le monde » publié en juillet dernier par plusieurs agences des Nations-Unies dont la FAO - l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture -, et le Programme mondial alimentaire, plus de 820 millions de personnes étaient sous-alimentés en 2018, soit une personne sur neuf. 

C’est 20 millions de plus qu’en 2016. Et surtout, c’est un chiffre qui grimpe depuis 2015 alors qu’il était en recul jusque-là.

Publicité

Pourquoi la faim progresse-t-elle ? Faut-il se résigner au fait que l’objectif « faim zéro » d’ici 2030 ne sera pas tenu ?

Quel bilan peut-on faire des politiques internationales conduites ces dernières années pour produire plus ? Et d’ailleurs l’essentiel du problème serait-il autre part, dans la crise climatique ou encore dans la multiplication des conflits ?

Sons diffusés : 

Mauro Lopez, membre du mouvement Barrios de Pie. Argentine, Reportage du Figaro Live avec l’AFP en Novembre 2019

Omega Kufakunesu  , bénéficiaire de l’aide alimentaire au Zimbabwe. Reportage AFP News du 1er  novembre 2019

José Graziano da Silva, ancien directeur de la FAO, reportage Euronews, juillet 2019

Reportage TV5 monde, Fatuma Muktar Sheikh Abdulnasir, exploitante agricole Ethiopienne, septembre 2017

Reportage France 24 Haïti 2008

Archives Ina Soir 3 Journal Les émeutes de la Faim 2008 (Manifestations Africaines)

Musique de fin : 

‘’ Broke and hungry ‘’ par Corey Dennison  & Gerry Hundt  ( 2018 )  

"Anasickmodular ‘’  par  Floating Points  ( 2019 )

L'équipe