La voiture fait-elle toujours rêver ?
La voiture fait-elle toujours rêver ? ©Getty
La voiture fait-elle toujours rêver ? ©Getty
La voiture fait-elle toujours rêver ? ©Getty
Publicité

Le mythe de la voiture, si admirablement décrit en 1957 par Roland Barthes dans ses Mythologies, continue d’imprégner notre imaginaire collectif. Autrefois incarnation de la modernité, la voiture serait-elle devenu un symbole rétrograde, pour ne pas dire archaïque ?

Avec

Si la voiture a eu une place à part dans nos sociétés, c’est parce qu’elle porte en elle des valeurs de liberté, d’émancipation, de rêve, comme aucun autre objet. Mais la voiture fait-elle encore rêver ? 

La voiture, un objet de fantasme et de désir

La DS est peut-être la voiture française du siècle, alliant élégance, modernité et technologie. C’est plus qu’une simple voiture et ce n’est pas pour rien si Roland Barthes avait donné une place à « La nouvelle Citroën » dans ses Mytholologies. Ce dernier y comparait la voiture aux « grandes cathédrales gothiques ».

Publicité

« U_ne grande création d’époque, conçue passionnément par des artistes inconnus, consommée dans son image, sinon dans son usage, par un peuple entier qui s’approprie en elle un objet parfaitement magique_. » Roland Barthes

La voiture a-t-elle toujours cette dimension onirique ? Une fois électrifiée, autonomisée, et même évacuée de nos centres urbains : la voiture fait-elle encore rêver ? Et qu’est-ce que les bouleversements dans le monde de l’automobilisme nous racontent sur notre propre époque ?

Une émission préparée par Mélanie Chalandon, Samuel Bernard et Marguerite Catton.

L'Humeur du matin par Guillaume Erner
2 min

L'équipe